Match amical : Après Le Havre, le PSG regarde déjà de l'avant

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Kylian Mbappé (PSG)
Kylian Mbappé (PSG) | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Face au Havre, le PSG a posé la première pierre d'un été complètement fou. Après deux autres matches de préparation, le champion de France devra enchaîner deux finales nationales et un quart de Ligue des champions contre l'Atalanta. Un calendrier dantesque qui décidera de toute la lecture de l'exercice parisien.

La reprise était attendue. Dimanche, le Paris Saint-Germain a largement dominé Le Havre (0-9) pour son retour sur les pelouses. Le champion de France peut maintenant se tourner vers la suite de son calendrier, avec en ligne de mire les deux finales de coupes nationales, le 24 et le 31 juillet, puis le quart de finale de Ligue des champions, le 12 août.

Une rentrée convaincante 

L'essentiel était mental pour Paris. Réussir une reprise solide, pour aborder avec sérénité la suite du programme. L'objectif a été plus que rempli, avec une démonstration offensive où Kylian Mbappé, Neymar et Mauro Icardi ont marqué dès la première période. Physiquement, et dans l'envie, Paris s'est bien préparé pour être prêt dans douze jours au Stade de France contre Saint-Etienne pour se disputer la Coupe de France. Les remplaçants n'ont pas été en reste, avec quatre buts dans le second acte. Conserver cette fraîcheur physique sera essentiel en Ligue des champions, alors que l'Atalanta aura tout juste fini sa saison de Serie A (le 2 août). 

à voir aussi Le Havre - PSG : Un Paris déjà d'attaque, à un mois de la Ligue des champions Le Havre - PSG : Un Paris déjà d'attaque, à un mois de la Ligue des champions

Des questions à répondre 

Des éléments positifs, mais aussi beaucoup de questions. Logiquement, à plus d'un mois de l'échéance européenne, Thomas Tuchel n'a pas encore adressé la situation d'Angel Di Maria. Suspendu face à l'Atalanta, l'Argentin a débuté la rencontre face au Havre. Qui pour le remplacer ? Pablo Sarabia s'est offert un doublé et présente l'avantage de pouvoir évoluer sur l'aile, pour conserver le 4-4-2 présenté ce dimanche, et dans un milieu à trois. Derrière, Thomas Meunier a quitté le club et devrait laisser une opposition entre Colin Dagba et Thilo Kehrer, avec avantage à l'Allemand. Forfait lors du retour contre Dortmund, Thiago Silva a prolongé son contrat jusqu'à la fin de l'été. Mais le bientôt ex-capitaine du club va-t-il bouger la charnière Marquinhos Presnel Kimpembe ? Il faudra attendre les finales de coupes pour avoir plus de réponse. 

à voir aussi PSG : pour Tuchel, "le défi est d'arriver à Lisbonne avec deux titres" PSG : pour Tuchel, "le défi est d'arriver à Lisbonne avec deux titres"

Cinq matches pour deux titres et une demie 

Car si les yeux sont rivés sur l'Atalanta, dans un mois, la première échéance est bien plus proche. Dans douze jours, le PSG retrouvera Saint-Etienne au Stade de France pour la finale de la Coupe de France. Une semaine plus tard, les Parisiens passeront le test lyonnais en finale de la Coupe de la Ligue. L'OL devrait offrir une opposition parfaite, avec l'enjeu d'une qualification européenne en cas de succès et l'imminence de leur huitième retour de Ligue des champions contre la Juventus Turin , le 7 août. Pour préparer ses deux finales, le PSG disputera encore deux rencontres amicales : le 12 juillet contre Beveren (D2 belge), puis le 17 contre le Celtic (D1 écossaise). Paris a fait le premier pas, mais son chemin est encore long. 

à voir aussi Flamboyante Atalanta, inquiétante Juve : le PSG et l'OL sont prévenus Flamboyante Atalanta, inquiétante Juve : le PSG et l'OL sont prévenus