Marseille: Deschamps: "C'est un mauvais résultat"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps a estimé que le match nul contre Caen (1-1), mercredi en clôture de la 32e journée de Ligue 1, était un "mauvais résultat", alors que l'OM a souffert d'un "manque d'efficacité" malgré des "intentions pourtant là".

Comment accueillez-vous ce résultat et comment expliquer cette incapacité à prendre le dessus sur des équipes comme Caen?
"C'est un mauvais résultat et aujourd'hui on a du mal à concrétiser les occasions. Lorsqu'on est réaliste ou efficace, on a une marge d'erreur plus importante. Aujourd'hui, du fait d'une efficacité moindre et avec leur but sur leur première occasion, cela ne nous a pas arrangés. Les intentions étaient là, mais l'entame n'a pas été très dynamique. Après on a fait beaucoup de choses sans qu'on puisse prendre l'avantage. Ca fait un moment que ça ne nous est pas arrivé (d'ouvrir le score, ndlr). Un bon résultat aurait pu donner un peu plus confiance, on essayé jusqu'au bout sans réussite."

Comment expliquez-vous ces mauvais débuts de match?
"C'est la réalité. C'est aussi dû au fait qu'on a joué un match il y a quatre jours et après de tels matches les débuts sont souvent difficiles. Mais ça aurait pu être encore pire, mais aussi encore mieux. On pousse, on pousse, et on laisse alors des espaces à l'adversaire."

Rémy manque des gestes qu'il réussit habituellement, André Aywew s'est encore tenu l'épaule, les joueurs semblent fatigués...
"Il y a de la fatigue. Concernant André Ayew, ce n'est pas nouveau, ça passera par une opération on le sait bien. Loïc (Rémy) a un problème à la cheville. Ce soir on en est à notre 51e match officiel. On a livré des batailles intenses avec certains joueurs un peu habitués, d'autres pas du tout. On a un match par semaine, il faut arriver à faire plus de 35 matches, ça use les organismes. L'enchaînement, un moment, ça pèse mais on a encore six matches à jouer. Mais je le répète, les intentions étaient là. Il y a eu un peu de maladresse par moment, on a eu les occasions pour gagner ce match. Mais à partir du moment où on ne concrétise pas..."

Julien Lamotte