Cheyrou Marseille
Benoit Cheyrou aura pour mission de mettre les attaquants sur orbite. | MICHEL CLEMENTZ / WORLDPICTURE

Marseille au pied du mur

Publié le , modifié le

Après avoir éliminé l'Inter Milan en 8es de finale de la Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille reçoit le Bayern Munich, ce soir à 20h45. Les Olympiens, qui ont mis fin à leur série de sept défaites contre Nice (1-1) le week-end dernier, n'ont pas la faveur des pronostics. Motif d'espoir : Loïc Rémy, incertain avant la rencontre, sera finalement dans le onze de départ de Didier Deschamps.

Mal en point en championnat, l'Olympique de Marseille espère retrouver un peu d'air en Ligue des Champions. Les Marseillais, diminués par les blessures, accueillent le Bayern Munich au Vélodrome. Privé de Steve Mandanda (suspendus) et Souleymane Diawara (genou), Didier Deschamps devrait titulariser Loïc Rémy. Laissé au repos en Ligue 1, l'avant-centre olympien est suffisamment remis de sa contracture à la cuisse pour la réception des Bavarois. André Ayew est également apte à jouer et devrait être aligné en soutien d'international français. Mais la vraie surprise reste la titularisation d'Elinton Andrade et non de Gennaro Bracigliano pour remplacer Steve Mandanda. Pourtant, à bientôt 33 ans, le Brésilien n'a disputé aucune rencontre cette saison. Un temps de jeu qui pourrait lui faire défaut face au très prolifique Mario Gomez (33 buts toutes compétitions confondues). "On est impressionné mais il n’y a pas de peur particulière", a confié Mathieu Valbuena sur le site officiel du club. "La force offensive de cette équipe est exceptionnelle. Mais il n’y a pas que l’attaque, ils sont solides derrière. Mais il y a aussi des faiblesses alors sur un match aller-retour, tout est possible. Ce sera à nous de faire l’exploit."

Des retrouvailles chaleureuses

Car contrairement à l'OM, qui enchaîne les contre-performances (sept défaites et un nul), le Bayern Munich ne connaît pas la crise. Les Munichois ont enregistré le week-end dernier une troisième victoire de rang en championnat face à Hanovre (2-1). Un statut de favori renforcé par la présence dans le groupe bavarois de Bastian Schweinsteiger. Jupp Heynckes, le coach du Bayern, se réserve toutefois le temps de la réflexion concernant une éventuelle titularisation. Assumant son statut de favori, l'équipe bavaroise ne veut pas pour autant mésestimer son adversaire français. "En phase de groupe, ils ont éliminé Dortmund, champion d'Allemagne, avant de sortir l'Inter Milan en huitièmes de finale. Ces résultats parlent pour eux, il ne faudra pas tomber dans le piège de la suffisance", prévient l'entraîneur bavarois, Jupp Heynckes. Mais cette rencontre marquera, avant tout, le retour de Ribéry au Vélodrome. "C'est toujours un peu particulier de revenir dans son ancien club", a expliqué "Kaiser Franck" sur la chaîne officielle du Bayern. "J'y ai passé de bonnes années que ce soit sur et en dehors du terrain. Marseille, c'est une ville de passionnés. Ce ne sera pas un match facile pour nous, mais on va bien le préparer pour faire un bon résultat là-bas." Les Olympiens devront, en tout cas, le surveiller.

Voir la video

Yohan Roblin @yohanroblin