Marseille affrontera le Bayern en quart de finale

Marseille affrontera le Bayern en quart de finale

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille affrontera le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions, selon le tirage au sort effectué ce vendredi midi à Nyon. Le club qui n'avait plus atteint ce niveau de la compétition depuis 1993, l'année de son titre, retrouvera un certain Franck Ribéry. Gros choc entre l'AC Milan et le FC Barcelone, tenant du titre. Ces quarts de finale aller se disputeront les 27 et 28 mars, les matches retour se déroulant les 3 et 4 avril.

Marseille - Bayern, match inédit

Didier Deschamps espérait éviter le FC Barcelone et le Real Madrid, ce sera donc le Bayern Munich. Ce tirage au sort reste donc relativement acceptable pour les Phocéens qui auront toutefois fort à faire face à une équipe qui vient d'inscrire 14 buts lors de ses deux rencontres (7-1 contre Hoffenheim en Bundesliga, et 7-0 contre le FC Bâle en C1). Très efficace offensivement, le club bavarois connaît en revanche quelques ratés en défense, ce qui n'a sûrement pas échappé au tacticien marseillais. Ce quart de finale qui se jouera à l'aller au Vélodrome, sera l'occasion pour Franck Ribéry de retrouver son ancien club. Le milieu de terrain du Bayern avait annoncé qu'une telle rencontre avec l'OM serait "un rêve" pour lui, elle a en tout cas le mérite d'être inédite.

Avec un Mario Gomez déjà auteur de 34 buts cette saison, et sans oublier les apports non négligeables d'un Franck Ribéry, d'un Arjen Robben ou d'un Thomas Müller, la formation de Jupp Heynckes a de quoi intriguer l'Olympique de Marseille. D'autant que le club allemand est distancé par le Borussia Dortmund en championnat et que le titre national lui échappant, son envie de bien faire en Coupe d'Europe s'en trouve décuplée. Et cerise sur le gâteau bavarois, la finale aura lieu à l'Allianz Arena... Le vainqueur de ce premier quart de finale retrouvera dans le dernier carré le vainqueur du match théoriquement très déséquilibré entre le petit poucet, l'Apoel Nicosie, et le Real Madrid, qui vise un dixième sacre européen cette saison.

Deschamps: "C'est du costaud"
"Ce sera deux gros matches face à une équipe allemande avec ses caractéristiques : du volume, de la puissance et un quatuor offensif très fort (...), a indiqué Deschamps. Si, comme face à l'Inter, on peut prendre l'avantage à l'aller, ça peut  être important. Mais ce sera encore autre chose face au Bayern et tout se  jouera à l'Allianz Arena au retour", a-t-il ajouté.

"On va tenter de faire de notre mieux pour nous qualifier", a déclaré Steve Mandanda, qui sera privé du match aller après son carton rouge en huitième de finale face à l'Inter. "Pour Gennaro Bracigliano (qui prendra sa place dans les cages, ndlr) ce ne sera pas évident, le problème pour lui c'est le temps de jeu, il  n'en a pas eu beaucoup cette saison, ce n'est pas évident. Mais je ne suis pas  inquiet, c'est quelqu'un qui travaille énormément à l'entraînement". Pour Mandanda, "le Bayern, ce n'est pas que Franck Ribéry. Il y a  aussi Robben, Gomez, Schweinsteiger, Müller, je pourrais citer toute l'équipe comme ça."

Labrune: "continuer de rêver"

Interrogé au micro d'Eurosport, Vincent Labrune semblait relativement indécis sur ce tirage au sort. "C'est déjà une grande satisfaction de faire partie des huit meilleures équipes d'Europe", a expliqué le président de l'OM. "Sportivement, c'est un tirage très compliqué. Le Bayern était une des équipes que je redoutais le plus. Je pense que nos amis allemands doivent être contents du tirage. Mais on va essayer de continuer à rêver. Ils ont une puissance offensive impressionnante. Mais on a un groupe soudé, plein d'humilité et de modestie. On fera honneur à nos couleurs", a-t-il promis.

Guy Stefan rappelle que "c’est le Bayern qui a gagné 4 fois la C1, ce n’est pas rien", lance-t-il sur le site officiel du club. Selon l'entraîneur adjoint de l'OM, le match aller qui se dispute à domicile ne constitue pas forcément un gros handicap. "Il se fera à domicile mais il faut prendre les choses comme elles viennent même s’il y aura deux suspendus majeurs pour ce match aller (Mandanda et Diawara, ndlr). (...) Ce n’est pas insurmontable, ça reste un adversaire redoutable et un match alléchant", résume-t-il.

Ribéry: "Nous sommes le Bayern Munich""Ce n'est pas facile, a commenté Franck Ribéry. A Marseille il règne une grosse atmosphère. Les gens  vivent le football. Nous aurons 60.000 supporteurs contre nous. Mais nous  sommes le Bayern Munich et nous avons des objectifs élevés"

De son côté, le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge était plutôt optimiste. "Je pense que c'est un tirage dont on peut être plutôt satisfait. C'est  aussi un petit avantage de jouer le premier match à l'extérieur", le 28 mars,  avec match retour le 3 avril à l'Allianz-Arena. Mais Rummenigge se garde bien de sauter au plafond, estimant qu'il ne s'agissait pas pour autant d'un "tirage facile". "Marseille a battu Dortmund deux fois en phase de poule. C'est un  avertissement suffisant. Cela ne sera pas du gâteau", a-t-il dit.

Vers une finale Real Madrid - FC Barcelone

L'autre partie de tableau, propose un choc ô combien alléchant entre l'AC Milan de Zlatan Ibrahimovic et le FC Barcelone de Lionel Messi. Le meilleur buteur de la compétition (12 buts dont un quintuplé contre Leverkusen en 8e de finale) sait qu'il aura fort à faire face à l'équipe championne d'Italie et leader de la Serie A. Les deux clubs s'étaient d'ailleurs rencontrées en phase de poule: Milan était allé chercher le nul 2-2 au Nou Camp, et le Barça s'était imposé 3-2 à San Siro...

Selon le tirage au sort des demi-finales, le Barça -tenant du titre- pourrait d'ailleurs se retrouver en finale de la compétition face à son meilleur ennemi, le Real Madrid. Mais avant d'y parvenir, le club catalan devra d'abord se débarrasser d'une très coriace équipe milanaise, puis tenter d'écarter de son chemin le vainqueur du dernier quart de finale opposant le Benfica Lisbonne à Chelsea. 

Les quarts de finale
Olympique de Marseille - Bayern Munich
Apoel Nicosie - Real Madrid
Benfica Lisbonne - Chelsea
AC Milan - FC Barcelone

Romain Bonte