Cristiano Ronaldo Ballon d'Or 2014
Cristiano Ronaldo Ballon d'Or 2014 | FABRICE COFFRINI / AFP

Marca fait fuiter la Une de France Football et le Ballon d'Or

Publié le , modifié le

Marca n’a pas attendu ce lundi soir pour dévoiler le ballon d’or, sur son site internet. Le média espagnol, par le biais des journaux français l’Equipe et France Football, a révélé le futur Ballon d’Or 2016, en l’occurrence Ronaldo. Il a réussi à se procurer la Une de France Football, où l’on peut voir le Portugais en une de couverture.

"Sacré Cristiano Ronaldo!" peut-on lire sur la photo de la Une du journal français où l'on voit l'attaquant du Real Madrid (31 ans) en costume et jambes pliées tenir le Ballon d'Or de la main gauche et serrer le poing de la main droite.

Une interview de Griezmann (vice-champion d'Europe avec l'Atletico Madrid et la France) est également annoncée sur la Une avec comme citation: "Je termine derrière deux monstres", c'est-à-dire CR7 et vraisemblablement Lionel Messi, tenant du titre 2015 et quintuple lauréat.

Cristiano Ronaldo, décoré du trophée individuel suprême déjà trois fois (2008, 2013, 2014), faisait figure de grandissime favori pour l'édition 2016 après avoir remporté la Ligue des champions avec le Real et l'Euro-2016 avec le Portugal dont il est le capitaine.

Ronaldo a dominé comme jamais l'année 2016, avec la victoire historique à l'Euro 2016 d'un Portugal jamais titré au niveau international, moins de deux mois après celle en Ligue des champions avec le Real Madrid.

Ses rivaux Lionel Messi, quintuple Ballon d'Or (2009, 2010, 2011, 2012, 2015), ou encore Antoine Griezmann, n'ont pas pu soutenir la comparaison. L'Argentin, vainqueur seulement du championnat espagnol avec Barcelone, s'est incliné une nouvelle fois en finale de la Copa America. Et la nouvelle coqueluche française a dû céder face à deux reprises face à Ronaldo dans une finale, avec l'Atletico Madrid (Ligue des champions) puis l'équipe de France (Euro).

Un condensé de cette domination ? Son triplé retentissant fin novembre en championnat face à l'Atletico pour faire taire les critiques sur son automne mitigé. "Ces trois buts montrent qu'il met tout le monde d'accord. Pour moi, il n'y pas de débat, le Ballon d'Or sera pour lui", avait déclaré son entraîneur Zinédine Zidane après la rencontre.

AFP