Diego Maradona
Diego Maradona | AFP - CARLO HERMANN

Maradona s'en prend à Platini

Publié le , modifié le

Fidèle à ses habitudes de "grande gueule", Diego Maradona n'a pas mâché ses mots à l'égard du pouvoir actuel dans le football mondial, lors d'une émission télévisée napolitaine. "Blatter a fait beaucoup de mal au foot et avec Platini ils ont créé une comédie. Ils font semblant d'être séparés, un à la Fifa et l'autre à l'UEFA, alors qu'en fait ils ont toujours été l'un à côté de l'autre", a-t-il dit.

Avec lui, on ne sait jamais si c'est de la comédie. Diego Maradona, dont l'après-carrière ne brille pas (et de loin) autant que sa période de joueur, fait une nouvelle fois parler de lui. Lors d'une émission de la chaîne de télévision napolitaine Piuenne, il a une nouvelle fois affiché sa haine de Sepp Blatter, pour justifier son absence de toute entité dans le foot actuel: "Je suis en dehors de tout ça parce que quelqu'un du nom de Blatter m'a  fermé toutes les portes", a déclaré l'Argentin. Blatter prochainement parti, "El Pibe de Oro" veut croire en son destin, qu'il a mis entre les mains du prince Ali de Jordanie, candidat qui s'était retiré face au Suisse avant le 2e tour de l'élection à la présidence de la FIFA en mai dernier: "Si c'est lui qui devait  gagner l'élection, je serai à ses côtés en tant que vice-président", a déclaré Maradona.

C'est donc en toute logique qu'il s'en est pris au grand favori de la future élection, et son ancien rival à la Juventus lorsque lui-même débutait sa carrière à Naples: Michel Platini. "Moi je ne suis pas un voleur. Blatter a fait beaucoup de mal au foot  et avec Platini ils ont créé une comédie. Ils font semblant d'être séparés, un à la Fifa et l'autre à l'UEFA, alors qu'en fait ils ont toujours été l'un à côté de l'autre. Et Blatter n'a pu qu'apprendre à voler à Platini." Le tout dit avec l'habituel aplomb d'un homme qui n'a pas toujours fait preuve de rigueur face aux réglements ("main de Dieu", 2 contrôles antidopages positifs, cocaïne, alcool).