Maradona "persécuté" par le fisc italien

Publié le

Dans une interview au quotidien "Il Corriere dello Sport", paru mercredi, Diego Maradona a expliqué se sentir "persécuté" par le fisc italien, qui lui réclame plus de 38 millions d'euros. Le "Pibe de Oro" avait été condamné, en 2005 en Italie par la Cour de Cassation, à payer 37,2 millions d'euros -dont 23,5 d'intérêts de retard- pour n'avoir pas payé régulièrement l'impôt sur le revenu. "Je n'y suis pour rien, je suis la victime, pas le coupable", a ajouté Maradona

Yohan Roblin @yohanroblin