Manchester United reste invaincu en battant le Real Madrid après des penalties catastrophiques

Manchester United reste invaincu en battant le Real Madrid après des penalties catastrophiques

Publié le , modifié le

Manchester United est venu à bout de son grand rival, le Real Madrid, aux tirs au but (1-1, 2 tab à 1) pour signer sa quatrième victoire en autant de matches de préparation, à Santa Clara, en Californie. Cette victoire est certainement plaisante pour José Mourinho, face à son ancien club dans lequel il n'a pas laissé que de bons souvenirs. Ce match s'est surtout conclu par une séance de tirs au but effroyable: 7 tentatives arrêtées ou ratées sur 10.

Seuls Henrikh Mkhitaryan et Daley Blind pour Manchester United, Luis Miguel Quezada pour le Real ont fait mouche, tandis que le dernier tireur madrilène Casemiro a vu son tir percuter la transversale de David de Gea et mis fin ainsi à un duel largement décevant, sans rythme. Trois ans après avoir battu un record de fréquentation pour un match de football aux Etats-Unis (109.318 spectateurs), Manchester United et le Real Madrid ont tutoyé un nouveau record, guère flatteur cette fois, celui de tirs au but ratés et stoppés.

D'un côté, pas de Cristiano Ronaldo. de l'autre, pas de Lukaku ni de Pogba, les deux transferts records des Red Devils. Mais il y avait un ancien grand espoir: Anthony Martial. Il s'est signalé de belle manière en délivrant une passe décisive pour l'ouverture du score des Mancuniens, suite à un déboulé sur le côté gauche et à un slalom au milieu de quatre adversaires pour une offrande pour Lingard. "Il a fait un match très positif", a assuré José Mourihno à propos de Martial. Les champions d'Espagne, vainqueurs des deux dernières éditions de la Ligue des champions, ont égalisé par Casemiro sur pénalty (69) sifflé pour un tacle violent de Victor Lindelöf sur Theo Hernandez.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze