Alex Ferguson, entraîneur de Manchester United 25/04/2011
Alex Ferguson, entraîneur de Manchester United, à l'entraînement. | PATRIK STOLLARZ / AFP

Manchester United, à la conquête de l'Europe !

Publié le , modifié le

Manchester United vient de remporter le championnat d'Angleterre et sera opposé ce samedi en finale de la Ligue des Champions au champion d'Espagne, le FC Barcelone. Un air de revanche sonnera du côté de Wembley, les deux équipes s'étant déjà affrontées en finale de la compétition en 2009. Les Catalans l'avaient emporté 2-0.

Manchester, roi d'Angleterre

Après le sacre national de cette saison, Alex Ferguson a fait de Manchester United le numéro un anglais. En effet, les Red Devils ont remporté leur dix-neuvième championnat et dépassent ainsi leur grand rival Liverpool, qui en possède dix-huit. Les pensionnaires d'Old Trafford sont également détenteurs du plus grand nombre de FA Cup (11), devant les Gunners d'Arsenal.

Sir Alex Ferguson veut désormais que la formation mancunienne atteigne les sommets en Europe. "C'est un domaine dans lequel nous devons faire mieux. Nous aurions dû gagner plus. C'est pourquoi l'attente est très grande de mon point de vue", avouait l'ancien technicien d'Aberdeen, qui ne cache pas son "envie" pour le Real Madrid, club le plus titré avec neuf titres en C1. Devant United, on trouve le Milan AC (7 titres), Liverpool (5 titres), l'Ajax Amsterdam et le Bayern Munich (4 titres). En cas de victoire ce samedi, MU s'adjugerait une quatrième Ligue des Champions, après celles de 1968, 1999, 2008.
Pour le technicien écossais, la place sur la scène continentale du club fondé en 1878 n'est pas encore à la hauteur du prestige du club mancunien. "C'est à leur niveau que nous devrions être. Il faut que nous progressions vite pour les rattraper et je crois que notre groupe actuel a suffisamment d'expérience de l'Europe pour y parvenir", poursuit le natif de Glasgow.

S'il venait à remporter la finale de ce samedi, Sir Alex Ferguson rejoindrait un autre grand nom du football britannique en la personne de Bob Paisley au panthéon des entraîneurs les plus titrés. L'ancien joueur de Liverpool a remporté trois Ligues des Champions (Coupe des Clubs Champions à l'époque) avec les Reds en tant qu'entraîneur (1977, 1978, 1981).

Un présence parmi les grands d'Europe tardive

En poste à Manchester United depuis 1986, Alex Ferguson a mis du temps à mener la formation mancunienne vers les sommets européens. En effet, les Red Devils ont remporté leur premier titre européen (avec Ferguson) en 1991 avec une Coupe des Coupes, trophée qu'il s'était déjà adjugé lorsqu'il entraînait les Ecossais d'Aberdeen. Manchester United récoltait pourtant de nombreux titres nationaux (6 titres entre 1993 et 2000) mais peinait en Europe. Il faudra attendre 1999 pour voir les pensionnaires d'Old Trafford dominer sur la scène européenne. En effet, la bande à Ryan Giggs s'imposait au Nou Camp face au Bayern Munich de Lothar Matthaus lors d'une des plus belles finales de ces vingt dernières années. Les coéquipiers de Peter Schmeichel, menés 1-0 pendant toute la rencontre, parvenaient à inscrire deux buts pendant les arrêts de jeu et soulevaient ainsi leur deuxième "Coupe aux Grandes Oreillles" (après celle de 1968). Seuls Ryan Giggs et Paul Scholes sont encore présent aujourd'hui dans l'effectif mancunien.

Alex Ferguson a géré son effectif en vue de la finale de ce samedi lors des deux dernières rencontres de Premier League. Ainsi, dimanche dernier contre Blackpool, plusieurs titulaires potentiels ont été ménagé (Rooney, Valencia, Giggs, Ferdinand, 'Chicharito' Hernandez). Les Mancuniens n'auront certainement pas oublié la finale perdue de 2009 face à ces mêmes Catalans (2-0) et seront assurément revanchards. "La finale de Rome était décevante. Nous avons jeté un œil dessus récemment et il y avait en fait quelques bonnes choses dans ce match, dont franchement je ne me souviens plus", explique Paul Scholes.

Les joueurs clefs:


Nemanja Vidic a réalisé une saison de très haut niveau et apporte solidité et assurance à l'arrière garde mancunienne. Barclays, le sponsor principal de la Premier League, vient d'ailleurs de lui décerner le trophée du meilleur joueur de la saison.
Ryan Giggs n'a peut-être plus ses jambes de vingt ans mais son intelligence et sa vision du jeu remarquables permettent à Rooney et Hernandez de briller. Il est très souvent le relais entre les milieux et l'attaque, les joueurs offensifs s'appuyant sur lui avant de se projeter vers l'avant.
Wayne Rooney arrivera à cette finale certainement plus frais que tout le monde. En effet, l'ancien joueur d'Everton, blessé en début de saison, est revenu très fort en fin de saison et pourrait être le joueur à surveiller de près côté Catalan.
'Chicharito' Hernandez pensait avoir un rôle secondaire cette saison et jouer quelques rencontres mais l'attaquant mexicain s'est rapidement imposé au sein de l'attaque des Red Devils. Son entente parfaite avec Rooney et Giggs sur le terrain pourrait jouer des tours aux Barcelonais. Travailleur, vif, incisif, volontaire, 'Chicharito' reste un sérieux atout pour United.
Edwin Van der Sar vient de réaliser une saison grandiose et s'est montré irréprochable sur sa ligne cette saison. A 40 ans, le géant néerlandais aimerait certainement ajouter une nouvelle C1 à son palmarès déjà bien fourni, lui qui raccrochera les crampons après cette finale.

Les trois dernières finales de Manchester United:
2009, Barcelone 2-0 Manchester United.
2008, Manchester United 1-1 (victoire 6-5 aux tirs aux buts) Chelsea
1999, Manchester United 2-1 Bayern Munich

José CEPEDA