Manchester Utd joie C1 052011
La joie mancunienne | AFP - PATRICK STOLLARZ

Manchester rejoint Barcelone en finale de la C1

Publié le , modifié le

Il n'y a pas que Barcelone qui a répondu présent en demi-finales de la Ligue des champions. Après son succès 2-0 à l'aller, Manchester United a confirmé en écrasant Schalke 4-1 au retour à Old Trafford. Face à une équipe allemande qui n'a jamais refusé le jeu, les Red Devils ont dominé leur sujet, particulièrement le Brésilien Anderson auteur d'un triplé. Présent dans les tribunes, Pep Guardiola a dû apprécier le spectacle. Rendez-vous en finale à Londres le 28 mai!

Quand on s'impose 5-2 à l'Inter Milan, on doit être capable d'en "coller" deux à Manchester United, théâtre des rêves ou pas. Facile à dire car, après la douche froide du match aller, Schalke 04 ne savait plus par quel bout attaquer la montagne rouge. Pour les Allemands, tout est question de méthode. Règle N.1 : ne pas encaisser de buts. Règle N.2 : être patient. Règle N.3 : se projeter vite devant et exploiter chaque occasion de but. Ce beau scénario volait en éclat dès la 26e minute sur une ouverture lumineuse de Gibson pour Valencia. L'Equatorien se présentait devant Neuer et lui glissait le ballon entre les jambes. Du grand art !

Impérial la semaine dernière, le portier allemand n'avait pas eu le temps de prendre confiance. Sir Alex Ferguson avait lui eu raison de faire tourner son effectif en vue du match décisif pour le titre dimanche contre Chelsea. Sans Rooney, Chicharito et Evra, MU déroulait. Sur une touche, le ballon naviguait en passes courtes jusqu'à Gibson qui frappait dans la foulée. Surpris, Neuer ratait son arrêt. Le poteau faisait le reste (2-0, 31e). Ce but ne changeait rien pour Schalke. Il n'y avait plus qu'à faire comme à San Siro…

Pourquoi pas ? Sur un bon pressing, Smalling était contré aux 30 mètres. Le ballon parvenait à Jurado qui fusillait Van der Sar (2-1, 34e). Tant mieux pour le suspense. Après la pause, Rangnick apportait un poids offensif supplémentaire avec Edu. Perdu pour perdu… Faute de trouver l'ouverture face à Van der Sar, Schalke s'exposait en contre. Neuer était décisif sur une frappe d'Anderson (55e) mais il ne pouvait rien sur la tentative suivante du Mancunien, bien servi par Nani (3-1, 72e).

Toujours bien placé, Handerson réussissait le coup du chapeau sur un service millimétré de Berbatov (4-1, 76e). Pour la première fois, MU éliminait un club allemand en match aller-retour. La voix des supporters des Red Devils portaient déjà jusqu'à Wembley. Le coach de Barcelone Pep Guardiola avait lui une oreille et des yeux attentifs sur ce match. Même sans ses stars, Manchester impressionne. Ce n'est peut-être pas aussi beau qu'au Camp Nou mais c'est aussi efficace !

Réactions

Alex Ferguson (entraîneur de Manchester United): "(sur le fait d'avoir aligné une équipe de remplaçants) Je suis fier de mes joueurs. C'était une demi-finale et le fait que ce soit un match aussi important sème une forme de doute dans votre esprit. Je me suis dit: +est-ce que j'ai raison de faire ça? Je suis content que les faits m'aient donné raison. C'est fantastique pour le club. Nous sommes où nous voulions être. J'ai souvent dit que nous aurions dû réussir mieux en coupe d'Europe au fil des ans et je suis sûr que cette équipe peu la gagner."

Edwin van der Sar (gardien de Manchester United, au micro d'ITV): "C'était parfait. Après le match aller, nous étions en bonne position pour faire des changements et garder frais la majorité des joueurs pour le gros match de dimanche (contre Chelsea en Premier League). Barcelone joue un football exceptionnel et bien sûr ce sera difficile, ils nous l'ont montré lors de la finale de 2009 (MU avait été battu 2-0, ndlr). Nous devrons montrer que nous avons retenu la leçon de ce match-là et arriver mieux préparés."