Franck Ribéry et Samir Nasri
Face-à-face entre Ribéry et Nasri | AFP - CHRISTOF STACHE

Manchester City au révélateur munichois

Publié le , modifié le

La Ligue des champions fait son retour, mardi, pour la deuxième journée de la phase de groupes avec à l'affiche un alléchant Bayern Munich-Manchester City (gr.A). Manchester United, finaliste de la dernière édition, va de son côté essayer de décrocher son premier succès cette saison en Ligue des champions face au FC Bâle (Gr.C)

Il devrait y avoir du beau jeu, mardi, à l'Allianz Arena ! La confrontation entre l'actuel leader de la Bundesliga, le Bayern Munich, et le coleader de la Premier League, Manchester City, est en effet une affiche qui fleure bon le grand football. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, le choc de cette deuxième journée opposera deux équipes qui ne se sont jamais rencontrées. Car si le Bayern, habitué de la grande cour européenne, a une histoire commune avec Manchester United, elle n'a en revanche aucun lien particulier avec les Citizens. Pas grave. Les présentations n'en seront que plus intéressantes. Quoi que peut-être un peu déséquilibrées.

Le Bayern, quatre fois vainqueur de la coupe aux grandes oreilles, pourra en effet compter sur son expérience. Son excellent état de forme sera aussi un atout considérable. Le Bayern enchaîne les bons matches depuis le début de l'année et reste sur une série de neuf victoires de rang - toutes compétitions confondues - sans prendre le moindre but, dont la dernière samedi face à Leverkusen, laminé 3-0. "Nous sommes sur le bon chemin", estime Franck Ribéry, pour qui la différence se fait surtout derrière. "Nous sommes devenus beaucoup plus solides en défense. Les recrues nous ont fait du bien", précise-t-il en référence aux arrivées de Jerome Boateng et du Brésilien Rafinha. "Si on continue comme ça, rien ne pourra nous arrêter", affirme-t-il, avant de reconnaître que son équipe doit quand même "faire attention, parce que dans le football, les relâchements sont immédiatement sanctionnés".

Du côté de Manchester City, on monte en puissance. En premier League, les Citizens occupent une prometteuse 2e place à deux points de leur rival MU. Mais lors de la première journée de C1, les Anglais ont été accroché à domicile par Naples (1-1). Dans ces conditions, tenir tête au finaliste 2010 s'annonce compliqué. Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura du monde sur la pelouse avec, du côté bavarois, les  Ribéry, Robben, Kroos, Schweinsteiger, Müller, Gomez et du côté mancunien les  Agüero, Nasri, Dzeko, Tevez et Balotelli.

Dans le groupe C, un autre Manchester sera à l'affiche. United, finaliste de la dernière édition, essaiera de décrocher son premier succès cette saison en Ligue des champions face au FC Bâle, après son match nul inaugural contre le Benfica (1-1). Les Portugais se rendront quant à eux chez les Roumains d'Otelul Galati.

Isabelle Trancoën