Makelele va entraîner... l'AS Eupen

Makelele va entraîner... l'AS Eupen

Publié le , modifié le

L'ex-milieu métronome des Bleus, Claude Makelele, a retrouvé un poste d'entraîneur principal avec un défi aussi improbable que compliqué: sauver de la relégation l'AS Eupen, club aux investisseurs qataris, actuelle lanterne rouge du Championnat de Belgique.

"Maké", 44 ans, 71 sélections avec l'équipe de France, quitte donc son poste d'adjoint à Swansea, qu'il avait rejoint en janvier, pour un saut dans l'inconnu, à la place de l'Espagnol Jordi Condom, écarté pour mauvais résultats. L'ex-joueur de Chelsea, du Real Madrid et du PSG, autre entité dans la sphère des Qataris, sera présenté à la presse mardi après avoir dirigé son premier entraînement dans le petit stade du Kehrweg (8.000 places), à l'Est de la Belgique. Le natif de Kinshasa n'en est qu'à sa deuxième expérience en tant que coach principal. La première avait tourné court: en 2014, il avait été limogé du SC Bastia après seulement 12 rencontres de Ligue 1 (et seulement deux victoires). Les dirigeants du club belge croient pourtant en son potentiel.

Makelele "dispose d'un extraordinaire palmarès de joueur et d'une solide expérience d'entraîneur au niveau international. Il était le +moteur+ de chacune des équipes où il a évolué", se sont félicité les responsables du club germanophone, situé non loin de la frontière avec l'Allemagne.

'Vous ne savez jamais...'

Zinédine Zidane a toujours salué le travail de "Maké", aux côtés de qui il fut finaliste du Mondial-2006 avec les Bleus et vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid en 2002. "Zizou" l'a toujours décrit comme un joueur qui donnait "l'équilibre entre l'attaque et la défense". Une fois les crampons raccrochés, la suite a été plus difficile. Comme entraîneur, le CV de Makelele est plus modeste. Outre sa mince expérience à Bastia, il a été adjoint au PSG (2012-2014, de Carlo Ancelotti puis de Laurent Blanc) et donc à Swansea. Il a aussi été directeur technique de Monaco dans un passage éclair de janvier à mai 2016.

Mais il déclarait récemment dans la presse française, notamment au quotidien L'Equipe, être persuadé d'être fait pour le métier d'entraîneur. "J'ai vu Mourinho, j'ai côtoyé pas mal d'entraîneurs, et les encouragements qu'ils m'ont donnés me confortent dans ce que je veux faire. Ils me disent que je suis fait pour ça, et je suis encore persuadé que je vais réussir dans ce métier", disait-il il y a quelques mois.

"Vous ne savez jamais si c'est le bon moment pour sauter le pas dans le management, confie-t-il dans un dernier message laissé sur le site de Swansea. Mais j'ai une bonne opportunité à saisir et un bon projet pour les prochaines années (en Belgique). J'ai beaucoup appris à Swansea et je veux encore apprendre. Eupen va m'offrir ça". En Belgique, il pourra juger de ses capacités à redresser un club en difficulté puisque Eupen n'a pris que 10 points en 14 journées.

Le prochain match des Germanophones est programmé le samedi 18 novembre, après la trêve internationale, face au promu Antwerp.

francetv sport @francetvsport