Ligue Champions Lyon Bordeaux Lisandro Sané 03 2010
Lisandro déploie ses ailes devant Sané | AFP - Jean-Philippe Ksiazek

Lyon peut se mettre rapidement au chaud...

Publié le , modifié le

En position de force avec deux victoires en deux matches, l'Olympique Lyonnais peut faire un grand pas vers les 8e de finale de la Ligue des Champions en accueillant Benfica, mercredi. Une troisième victoire placerait les septuples champions de France dans une situation idéale sur la route d'une nouvelle participation aux huitièmes de finale, niveau où ils sont présents depuis 2003.

Dans ce scénario, Lyon n'aurait besoin que d'aller prendre les trois derniers points nécessaires à sa qualification au cours des trois matches retour, dont deux déplacements (à Benfica et à Schalke) puis lors de la réception de Tel Aviv, à la mi-décembre. Le challenge serait dans ce cas presque gagné d'avance. "Oui, nous pouvons dire cela", reconnaît le capitaine brésilien, Cris, "mais attention, rien n'est fait quand même, il ne faut pas s'enflammer. Le groupe reste toujours homogène avec trois équipes pour deux places." Outre son avenir sur la scène européenne, Lyon aura un objectif plus national, montrer que son redressement en Ligue 1, amorcé par deux succès à Nancy et devant Lille, n'est pas un feu de paille.

"Nous devons tracer notre petit chemin et ne pas nous enflammer", dit le milieu de terrain suédois Kim Källström. "Il faut rester tranquille et faire les efforts ensemble, tous les trois jours." Face à Lille et dans la continuité d'une série de trois victoires consécutives en Ligue des Champions et Ligue 1, les Lyonnais ont affiché de nouvelles certitudes.   "Nous avons sorti un bon match et de nos trois derniers succès, celui-ci (contre Lille) est le plus probant. Il y avait de la joie dans le vestiaire car on peut dire ce que l'on veut mais rien ne vaut les trois points d'une victoire", souligne Kallström.

Pour expliquer ce redressement, Aly Cissokho confie que "les anciens comme Rémy Vercoutre ou Cris sont montés en première ligne et ont su trouver les mots." "Ils ont donné une âme au groupe. Nous savons que la qualité, nous l'avons. Mais cela ne suffit pas. Nous devons continuer à travailler et essayer de jouer simple en donnant tout", ajoute-t-il. Bonne nouvelle pour l'avenir toujours incertain de Claude Puel, Lyon pourra compter sur son attaquant Argentin retrouvé, Lisandro Lopez, auteur d'un doublé dimanche.   "Quand Lisandro est comme cela, il emmène avec lui tous ses partenaires. Il a été très entreprenant", précise l'entraîneur de l'OL.

Gilles Gaillard