Lyon en difficulté, Barcelone sans soucis

Lyon en difficulté, Barcelone sans soucis

Publié le , modifié le

Vainqueur sur la plus petite des marges à l'aller (1-0), Lyon se déplace chez le petit poucet, Nicosie, ce soir à 20h45. Les Chypriotes, qui n'ont perdu qu'une seule fois à domicile en dix rencontres, rêvent de poursuivre leur aventure en Ligue des Champions. Dans l'autre rencontre de la soirée, Barcelone accueille Leverkusen au Camp Nou. Impressionnants de facilité à l'aller (3-1), les Catalans sont quasiment qualifiés.

L'OL touché… coulé ?

Écartés de la course au titre et même au podium, les Gones (7e de Ligue 1) voient d'un bon œil cette parenthèse européenne qui s'ouvre à eux. Après leur victoire, étriquée mais précieuse (1-0) à Gerland, les Lyonnais chercheront à glaner une cinquième qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Ils devront, toutefois, se défaire d'une formation de Nicosie survoltée. "Nous allons avoir besoin de tout le monde pour continuer à écrire l'histoire en Europe et montrer à tous la puissance de cette équipe, de ces joueurs, de ce pays", a confié l'ailier de l'APOËL, Gustavo Manduca, bien décidé à "faire de nouveau la fête". Pour leur première participation à un 8e de finale, les Chypriotes promettent l'enfer à Lyon au GPS Stadium (une seule défaite en dix matchs européens). Des équipes comme le Zénith, et plus récemment Porto, s'y sont cassés les dents. Gare au naufrage !

Pour cette rencontre, Rémi Garde a convoqué Dejan Lovren (talon d'Achille). Il est, cependant, peu probable que le défenseur croate soit titularisé en charnière centrale aux côtés de Cris. Yoann Gourcuff (adducteurs) et de John Mensah (cuisse) n'ont pas effectué le déplacement. De son côté, Ivan Jovanovic devra se passer des services de Pinto (suspendu). 

Une formalité pour le Barça

Ils ont déjà un pied en quarts de finale. Les Catalans, vainqueurs à l'aller en Allemagne (1-3), se présentent dans les meilleures dispositions avant d'accueillir le Bayer Leverkusen. À la tête d'une série de treize rencontres européennes sans défaite, Barcelone possède un beau matelas d'avance. Les Allemands, requinqués par leur victoire sur le Bayern Munich (2-0) le week-end dernier, iront tenter leur chance même s'ils n'ont pas gagné à l'extérieur depuis onze matchs sur la scène continentale (huit défaites et trois nuls).

Pep Guardiola, lui, est toujours privé de Villa (tibia), d'Afellay (genou), d'Abidal (pubalgie), de Puyol et de Sanchez (adducteurs). Suspendu pour la première fois de sa carrière samedi contre Gijon (3-1), Lionel Messi fera, lui, son retour dans le groupe blaugrana. Son homologue allemand, Robin Dutt, devra composer sans Ballack (mollet) et Corluka (cuisse). Adler et Barnettta sont, quant à eux, toujours en phase de récupération.

Yohan Roblin @yohanroblin