Lyon en danger, Barcelone dans le doute

Lyon en danger, Barcelone dans le doute

Publié le , modifié le

L'Olympique Lyonnais reçoit ce soir à Gerland l'APOËL Nicosie, pour le compte des 8es de finale de la Ligue des Champions. Une rencontre déséquilibrée à première vue, mais qui pourrait réserver son lot de surprises. En effet, Lyon reste sur une défaite face à Caen (1-0), alors que Nicosie a créé la sensation lors des phases de poules. Barcelone effectue, quant à lui, un périlleux déplacement sur la pelouse du Bayer Leverkusen.

L'expérience avant tout

Battus à domicile par Caen le week-end dernier (2-1), les Gones n'abordent pas de la meilleure des manières leur 8e de finale aller de la Ligue des Champions, programmé à 20h45 contre l'APOËL Nicosie. Les hommes de Rémi Garde, relégués à 11 points du PSG en championnat, auront à cœur de se reprendre devant leur public, malgré la fatigue résultant de l'accumulation des matchs. "Quand on joue souvent, il faut retrouver de la fraîcheur. Chaque match a sa vérité. Le parfum de la Ligue des Champions sera très différent", a assuré le coach rhodanien sur OLTV. C'est à Gerland, sur un terrain de plus en plus dégradé par le froid, que Lyon devra trouver l'énergie nécessaire pour s'assurer un matelas confortable avant le match-retour sur la petite île méditerranéenne. Avant cette rencontre, l'OL a l'expérience de son côté. Les Gones s'apprêtent, en effet, à disputer les 8es de finale pour la neuvième année consécutive ! Mieux encore, ils ne se sont inclinés qu'une fois à domicile à ce stade de la compétition : c'était face à l'AS Rome (2-0) lors de l'édition 2006/2007. À noter également le retour de Kim Källström au milieu de terrain, tandis que des interrogations planent encore sur la titularisation de Cris. Yoann Gourcuff devrait, une nouvelle fois, débuter sur le banc.

Si sur le papier il n'y a pas photo entre les deux équipes, Lyon devra tout de même se méfier de l'équipe-surprise des phases de poules. L'APOËL Nicosie est devenu la première équipe chypriote de l'Histoire à atteindre les 8es de finale de la Ligue des Champions. Les joueurs d'Ivan Jovanovi? ont réalisé jusqu'ici une campagne impressionnante, se payant même le luxe de terminer en tête de leur groupe. Une équipe, à prendre au sérieux, qui pourra également compter sur les retours d'Ailton et de Manduca. En décrochant trois matchs nuls à l'extérieur (face au Shakhtar Donetsk, au FC Porto et au Zénith St-Pétersbourg) et en n'encaissant que trois buts depuis le début de la compétition, les Chypriotes ont prouvé qu'ils n'étaient pas là par hasard... 

Barcelone n'a plus que ça...

Défait par le Borussia Dortmund (1-0) lors de la 21e journée de Bundesliga, le Bayer Leverkusen accueille dans le même temps le FC Barcelone de Pep Guardiola. En quête de leur premier quart de final depuis dix ans, les hommes de Robin Dutt n'auront pas la tâche facile face au tenant du titre. Aux absences de René Adler et Tranquillo Barnetta, s'ajoute également celle de Michael Ballack, touché au mollet droit. Seule satisfaction côté allemand : le Bayer a remporté ses trois matchs de poule à domicile. Les champions d'Europe, eux, ne sont pas au mieux. Distancés en championnat par le Real Madrid et battus par Osasuna (3-2) le week-end dernier, les Catalans semblent avoir revu leurs objectifs à la baisse : conserver leur trophée européen et rafler la Coupe du Roi. Invaincue depuis quinze rencontres face à des équipes allemandes (douze victoires et trois nuls), la bande à Messi pourra compter sur le retour très probable de son duo Iniesta-Xavi pour rééquilibrer le jeu blaugrana. Sergio Busquets, blessé au genou droit, sera lui aussi du voyage. De quoi relever la tête rapidement pour éviter, à tout prix, une fin de saison "en eau de boudin".

Yohan Roblin @yohanroblin