L'international allemand Khedira
La joie de l'Allemand Khedira pour le Real Madrid | AFP - Javier Soriano

Lyon doit laver l'affront

Publié le , modifié le

Humilié (4-0) il y a deux semaines sur la pelouse de Santiago Bernabeu, l'OL veut se racheter en recevant le Real Madrid ce soir à Gerland. Les hommes de Rémi Garde, qui ont enchaîné deux succès contre St-Etienne cette semaine sont sur une dynamique positive. Cela sera-t-il suffisant ? La maison blanche de son côté reste sur huit succès consécutifs.

Lyon pourra t-il renverser le Real ? Si les Gonnes avaient pris l'habitude d'être la bête noire de la Maison Blanche, cette tendance s'est inversée depuis l'année dernière et l'arrivée de José Mourinho. Le club septuple champion de France semble être rentré dans le rang et plie sous la nouvelle organisation madrilène. La dernière confrontation entre les deux clubs il y a deux semaines a tourné à la véritable correction, Lyon concédant un cinglant (4-0) avec des buts de Benzema, Khedira, Ozil et Ramos. Ce Real là ne joue plus dans la même catégorie.

En effet, en remportant ses huit derniers matchs toutes compétitions confondues, les Merengue ont fait très forte impressions ces dernières semaines. Plus que ces victoires, c'est leur capacité à s'imposer sans être flamboyant qui a marqué les esprits. Une réussite de champion. De quoi les propulser logiquement en tête de la Liga, un point devant l'ennemie honni : Barcelone.

Un Ronaldo altruiste

Avec des attaquants de pointe en grande réussite et en forte concurrence, (Benzema et Higuain auteurs de 4 et 10 buts en championnat) José Mourinho peut compter sur un exploit individuel pour faire plier Gerland. Il sait également que l'altruisme dont fait preuve Cristiano Ronaldo cette saison peut porter les siens vers les sommets. Depuis le début de la l'exercice 2011-2012, il a déjà offert 7 passes décisives à ses partenaires soit autant que sur toute la saison 2009-2010 !

A Lyon, les retours en forme de Yoann Gourcuff et Jimmy Briand arrivent à point nommé pour contrer la Maison Blanche. Face à St-Etienne, les deux recrues de l'été 2010 ont montré le chemin à suivre. Les Rhodaniens peuvent aussi compter sur un Bafé Gomis en pleine possession de ses moyens. L'attaquant international confie d'ailleurs que "le fossé n'est pas si important entre les deux clubs" et espère sauver un point à domicile. Son équipe en a t-elle les moyens ?