Lyon: Aulas ressent du "dépit" concernant l'arbitrage

Publié le , modifié le

Jean-Michel Aulas a fait part sur Canal+ de son "dépit" après Rennes-Lyon (1-1), dimanche lors de la 30e journée de L1, et un penalty que le dirigeant lyonnais estimait mérité, mais refusé par l'arbitre, après un duel entre Briand et Costil (54e).

"C'est une longue histoire, M. Malige était le 4e arbitre du match contre  le PSG (4-4), qui a entraîné des sanctions contre moi, Rémi Garde, et, quand 48  heures avant le match, on annonce un changement d'arbitre, avec un arbitre qui  est nommé alors qu'il est impliqué dans un litige lourd avec nous, ça rajoute  de la pression sur lui", a raconté M. Aulas.

"S'il n'y a pas d'erreur, on applaudit, mais s'il y a manifestement un  doute... J'ai demandé à voir la vidéo, le délégué me l'a interdit... il y a  plein d'arrière-pensées... Je ressent un peu de dépit", a-t-il poursuivi. 

 "Le match était tellement important, quand les choses se passent comme  cela, on a un peu de déception, c'est un peu de travail remis en cause sur des  choses hors du doute", a-t-il conclu.

Gilles Gaillard