Michel Platini
Michel Platini | AFP

L'UEFA statuera sur le cas Platini le 18 mai

Publié le , modifié le

Angel Maria Villar, vice-président senior de l'UEFA, a annoncé mardi un comité exécutif extraordinaire de l'UEFA à Bâle (Suisse) le 18 mai dans la matinée, avant la finale de l'Europa League, pour statuer sur la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant Michel Platini.

"Michel Platini vient de présenter son cas devant le TAS, je souhaite qu'il revienne parmi nous, mais, quelle que soit la décision du TAS, il y aura, avant la finale de l'Europa League à Bâle, un comité exécutif extraordinaire de l'UEFA qui prendra connaissance de cette décision", a exposé l'Espagnol en prenant la parole devant le congrès de l'UEFA réuni à Budapest. "Nous y communiquerons les prochaines mesures que nous serons amenés à prendre", a-t-il poursuivi sans donner plus de précision. Platini a contesté vendredi dernier devant le TAS, plus haute juridiction sportive, sa suspension de 6 ans pour le fameux paiement controversé de 1,8 M EUR. Le TAS doit rendre son verdict d'ici le 9 mai. Dans l'attente de ce jugement, l'UEFA n'a pas nommé formellement de président par intérim. Angel Maria Villar, en tant que vice-président senior, prend la parole dans les grandes réunions, assisté par le secrétaire général par intérim de l'UEFA, Theodore Theodoridis.

Élection en urgence ?

Le poste de N.2 de l'UEFA était vacant depuis le 26 février, date de l'élection de Gianni Infantino, ex-bras droit de Platini, au poste de président de la Fifa. Si la suspension de Platini était confirmée par le TAS, l'élection de son successeur pourrait en théorie être organisée en urgence, sans le délai de trois mois de campagne électorale prévu par les statuts de l'UEFA. Le football européen pourrait alors disposer d'un nouveau patron pour le début de l'Euro-2016 en France (10 juin-10 juillet). Mais, selon une source proche du dossier, certains plaident à l'UEFA pour une vraie campagne électorale et donc pour une élection, dans le cas d'une suspension du triple Ballon d'or maintenue, après l'Euro.

AFP