Cabella a permis à l'OM d'ouvrir le score contre Lorient
Cabella a permis à l'OM d'ouvrir le score contre Lorient | BERTRAND LANGLOIS / AFP

L’OM signe une première victoire en Ligue 1 en s’imposant 2-0 contre Lorient

Publié le , modifié le

L’Olympique de Marseille s’est imposé, vendredi en ouverture de la 3e journée de ligue 1, 2 buts à 0 contre Lorient au stade Vélodrome. L’OM signe sa première victoire de la saison. Les Merlus enchaînent quant à eux une troisième défaite de rang.

L’Olympique de Marseille s’est donné un peu d’air vendredi en s’imposant sur sa pelouse face au FC Lorient 2 buts à 0 au terme d’un match maîtrisé. Dès les premiers instants d’ailleurs où les hommes de Franck Passi entraient sur la pelouse pied au plancher.


Ils se procurent la première grosse occasion du match à la 5e minute par l’intermédiaire de Leya Iseka. Le petit frère de Michy Batshuayi, titularisé pour la première fois avec son nouveau club, voit son tir contré par le retour de Rose, le défenseur Lorientais. Les Merlus sont mis sous pression. Encore un peu plus après le quart d’heure de jeu et l’incursion dans la défense d’un Cabella stoppé irrégulièrement.

C’est ce même Cabella qui se chargera de tirer ce coup franc aux 20 mètres qu’il enroulera de la plus belle des manières pour ouvrir le score et par la même occasion son compteur cette saison.

Un OM dominateur


Les Merlus tentent alors de réagir sans grand succès en ne parvenant pas vraiment à s’approcher de la surface marseillaise. C’est même Lecomte, le gardien Lorientais, qui est obligé de s’illustrer pour stopper la lourde frappe croisée de Gomis, l’avant-centre marseillais et meilleur buteur du championnat en activité, toujours en quête de son premier but en Ligue 1 cette saison.


L’Olympique de Marseille domine son sujet. Aucun joueur ne déçoit. Même la charnière centrale tant décriée, (Doria-Hubocan) est au niveau. Sans même parler du transfuge de Toulouse, le jeune Zinedine Machach, auteur d’une première mi-temps tonitruante, en lieu et place d’un Abou Diaby, blessé.


La seconde période débute sur des bases un peu différentes dans les premières minutes. Les Merlus poussent. Récupèrent de plus en plus de ballon obligeant Franck Passi à opérer un changement tactique à l’heure de jeu. Il fait sortir Leya Iseka, qui avait bien épaulé Gomis sur le flanc de l’attaque pour faire entrer Anguissa et renforcer son milieu de terrain. Ce qui n’empêche pas les Lorientais de se procurer leur plus belle occasion à la 61e. Sur un corner frappé côté droit et prolongé de la tête par Rose, Cafu, le milieu défensif de Lorient, reprend le ballon d’une jolie volée forçant Pelé à sortir une parade décisive.

Gomis ouvre son compteur


Mais les Marseillais reprennent vite le contrôle du ballon grâce à un Anguissa qui a contribué à remettre un peu d’ordre dans le milieu de terrain phocéen. À la 70e, Cabella récupère un ballon dans son camp, s’appuie sur Bachach qui lui remet avant de lancer un Gomis qui élimine son adversaire d’une superbe feinte avant de tromper Lecomte d’une puissante frappe croisée.


L’ancien Lyonnais permet à son équipe de doubler le score, ouvre son compteur et inscrit son 103e buts en Ligue 1. Il est à deux doigts d’inscrire le 104e 10 minutes plus tard. Mais Lecomte, certainement le meilleur Lorientais ce soir, sort rapidement dans ses pieds, ce qui empêche l’avant-centre de mieux armer sa frappe.


Il n’empêche, dominateur de bout en bout, l’OM signe une première victoire convaincante avant d’aller à Nice puis de recevoir Lyon le 17 septembre. Une victoire de bon augure donc avant ces deux véritables tests. Quant aux Merlus, avec cette troisième défaite en trois matchs, ils s’engouffrent dans les profondeurs du classement et pointent à une bien triste dernière place, avant même que leurs concurrents directs n’aient livré bataille.