Lisandro Ronaldo
Lisandro retrouvera Cristiano Ronaldo sur sa route | AFP - PIERRE-PHILIPPE MARCOU

L'OM prend cher, Lyon et Lille à moindre frais

Publié le , modifié le

Fortunes diverses pour les clubs français engagés dans la phase de poules de la Ligue des champions. Lyon retrouvera le Real Madrid, qui l'a éliminé la saison passée mais ses autres adversaires (Ajax et Dynamo Zagreb) sont à sa portée. Lille devra s'extirper d'un groupe composé de l'Inter, du CSKA Moscou et de Trabzonspor. En revanche, Marseille n'aura pas la partie facile face à Arsenal, l'Olympiakos et Dortmund.

Avec Arsenal, Marseille a sans doute hérité d'une des têtes de série les plus accessibles (avec Porto), et pouvait se féliciter d'avoir évité des équipes du calibre de Barcelone, Manchester United ou le Real Madrid. Mais l'équipe de Didier Deschamps a eu la malchance de retrouver dans le groupe F le Borussia Dortmund, champion d'Allemagne et véritable épouvantail du chapeau 4.L'Olympiakos complète un groupe relevé et homogène, où les Olympiens n'auront pas beaucoup de droit à l'erreur. La tâche pourrait être un peu plus simple pour Lyon dans le groupe D et Lille dans le groupe B. L'OL retrouve le Real Madrid, pour la quatrième fois depuis 2005 en Ligue des champions. Les Merengue semblent inaccessibles, mais l'Ajax Amsterdam et le Dinamo Zagreb sont à la portée des joueurs de Rémi Garde.

Les Lillois quant à eux pouvaient craindre le pire puisqu'ils figuraient dans le chapeau 3. Avec l'Inter Milan, le CSKA Moscou et Trabzonspor comme adversaires, ils s'en sortent bien et peuvent avoir de vrais espoirs de qualification pour les 8e de finale. Tenant du titre, Barcelone figure dans un groupe H déséquilibré avec un  autre gros, l'AC Milan, et deux petits, les Bélarusses de Bate Borisov et les  Tchèques de Plzen. Le groupe le plus relevé est sans doute le A avec le Bayern  Munich, Villarreal, Manchester City et Naples. La phase de poules débutera le 13 septembre pour se conclure le 7 décembre.

Le tirage au sort :

Groupe A:
Bayern Munich (GER), Villarreal (ESP), Manchester City (ENG), Naples (ITA)
Groupe B:
Inter Milan (ITA), CSKA Moscou (RUS), Lille (FRA), Trabzonspor (TUR)
Groupe C:
Manchester United (ENG), Benfica Lisbonne (POR), Bâle (SUI), Galati (ROM)
Groupe D:
Real Madrid (ESP), Lyon (FRA), Ajax Amsterdam (NED), Dinamo Zagreb (CRO)
Groupe E:
Chelsea (ENG), Valence (ESP), Bayer Leverkusen (GER), Genk (BEL)
Groupe F:
Arsenal (ENG), Marseille (FRA), Olympiakos (GRE), Borussia Dortmund (GER)
Groupe G:
Porto (POR), Shakhtar Donetsk (UKR), Zenit St-Pétersbourg (RUS), Apoël Nicosie (CHY)
Groupe H:
FC Barcelone (ESP), AC Milan (ITA), BATE Borisov (BLR), Viktoria Plzen (RTC)

Réactions :

Rémi Garde (entraîneur de Lyon): "Les groupes de Ligue des champions sont tous difficiles. La compétition est ouverte. Dans notre groupe, une équipe se détache et évidemment c'est le Real Madrid. Ensuite, la deuxième place sera à prendre entre les trois autres équipes, Lyon, Ajax et Dinamo Zagreb. On peut avoir l'impression qu'il y aura un football ouvert si l'on s'en réfère à l'histoire de chacun des clubs et aux résultats de début de saison de ces formations. L'Ajax a, historiquement, la réputation d'avoir un jeu porté vers l'avant et qui semble marquer beaucoup de but en ce début de saison alors que les clubs de l'ex-Yougoslavie pratiquent un football très technique. On peut s'attendre à des matches enlevés. C'est toujours un plaisir et un objectif de jouer contre des grands clubs et on est servi avec le Real Madrid, la crème de la crème. Ce n'est donc pas ennuyeux de les affronter pour la cinquième fois en sept saisons."
Mickaël Landreau (gardien de but de Lille):  "C'est un groupe intéressant. Peut-être pas le plus prestigieux mais avec pas  mal de voyages. Ce n'est pas un groupe simple mais qui donne de l'espoir.  (L'Inter Milan) Ce sont les ultra-favoris du groupe. Il faut rester prudent  bien évidemment. Il y a des groupes qui sont plus difficiles que le nôtre sur  le papier. Ce n'est pas complètement injouable."
Guy Stéphan (entraîneur adjoint de Marseille sur OMTV): "Dortmund, c'est le pire tirage du 4e chapeau. Ils ont gagné l'épreuve par le passé et sont champions d'Allemagne en titre. C'est une équipe très solide, qui va de l'avant, qui est très très entreprenante. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle d'affronter Arsenal, si ce n'est que cela nous permet automatiquement d'éviter Manchester City issu du chapeau 3, car il ne peut y avoir deux formations d'un même pays dans une même poule. C'est une équipe qu'on connaît bien. On connaît bien sûr l'entraîneur, mais aussi les joueurs. Même si cela a évolué ces dernières semaines avec les départs de Nasri et Fabregas. C'est une formation d'un très bon niveau. On l'a encore vu au tour préliminaire, avec cette qualification face à l'Udinese. A priori, Arsenal sera le favori. Après, la lutte pour la 2e place sera très forte. On peut toujours jouer la première place, bien sûr. Mais Arsenal est un habitué du dernier carré. Ca reste un grand d'Europe."

Julien Lamotte