JEAN LUCAS
Jean Lucas et l'Olympique lyonnais se sont inclinés en match amical face au Genoa (3-4). | PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

L'Olympique lyonnais se saborde en amical face au Genoa (3-4)

Publié le , modifié le

Alors qu'il menait 3-1, l'Olympique lyonnais s'est fait rattraper puis dépasser en fin de match par le Genoa (3-4). Thiago Mendes a inscrit son premier but.

La première victoire de Sylvinho à la tête de l'Olympique lyonnais se profilait tranquillement. En une heure, l'OL avait fait le job, en prenant le meilleur sur le Genoa. Une avance de deux buts qui apparaissait suffisante pour décrocher un succès lors de ce deuxième match de préparation, une semaine après s'être incliné face à Servette (1-2). Mais Lyon a perdu le cours de la rencontre en fin de match, laissant les Italiens revenir au score... avant de virer en tête pour s'imposer sur le fil (3-4).

 

à voir aussi Le PSG concède le nul contre Nuremberg en amical (1-1) Le PSG concède le nul contre Nuremberg en amical (1-1)

Yanga-Mbiwa fautif... puis buteur

Un score à l'image d'un match rythmé, disputé sur la pelouse de Gueugnon. Le Genoa pousse fort d'entrée de match et se procure plusieurs situations, mais c'est Lyon, sur sa première opportunité, qui va débloquer la situation. De loin, Thiago Mendes prend sa chance et profite d'une bévue du portier adverse pour inscrire son premier but avec ses nouvelles couleurs (1-0, 11e). Mais Mapou Yanga-Mbiwa concède un penalty quelques instants plus tard, coupable d'une faute après un dégagement raté. Sanction immédiate de Criscito (1-1, 16e).

Le défenseur se rattrape au retour des vestiaires, reprenant avec de la réussite un corner qui finit au fond des filets (2-1, 51e). Puis c'est Boubacar Fofana qui, sur son premier ballon quelques instants après être entré en jeu, qui décroche une frappe en pleine lucarne. Imparable (3-1, 62e). Mais le Genoa ne s'avoue pas vaincu dans une partie plaisante et rythmée. Ghiglione réduit la marque en surprenant Tatarusanu (3-2, 65e), entré en jeu à la pause. Puis le nouveau gardien lyonnais ne peut rien sur l'égalisation face à Hiljemark (3-3, 71e), seul dans la surface. Des difficultés défensives qui vont se confirmer en fin de match, Kouamé parvenant à inscrire le but victorieux malgré un contrôle initial manqué (3-4, 86e).

Les deux tentatives de Memphis Depay avant le coup de sifflet final ne changeront rien au sort lyonnais qui va devoir régler ses carences, surtout derrière, avant d'aller défier Arsenal dimanche prochain.

Maxime Gil gil_maxime_34