L'OL et l'OM veulent tirer l'Apoel

L'OL et l'OM veulent tirer l'Apoel

Publié le , modifié le

Lyon et Marseille rêvent de rencontrer l'Apoel Nicosie, équipe surprise des 8e de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort s'effectue vendredi à Nyon (Suisse) à 12h00, et ainsi éviter les gros calibres comme le FC Barcelone ou le Real Madrid.

"En finissant deuxième, on se retrouve confronté aux meilleures équipes européennes avec la surprise Nicosie et, à un échelon moindre, Benfica qui finit premier, a résumé l'entraîneur marseillais Didier Deschamps. Ensuite, il reste les cadors". Même s'il manque les deux clubs de Manchester, United et City, reversés en C3, les principaux "cadors" sont au rendez-vous et peuvent donc se retrouver sur le chemin des deux clubs français: le FC Barcelone, le Real Madrid, le Bayern Munich, Chelsea, Arsenal et l'Inter Milan. Le pire tirage serait sans doute Marseille-Real et Lyon-Barcelone. Les clubs français ont essuyé de lourds revers récemment face aux deux mastodontes espagnols, l'OL ayant d'ailleurs encore la joue rouge des deux gifles infligées par les Madrilènes cet automne (4-0 et 2-0). La bonne nouvelle pour l'OL, c'est qu'il ne pourra retrouver le Real en 8e (deux clubs d'une même poule ne peuvent se rencontrer, tout comme deux équipes d'un même pays). Reste le Barça. "Je souhaite éviter de tomber sur Barcelone qui a été une nouvelle fois extraordinaire lors du clasico (vainqueur 3-1 samedi), avance le milieu Maxime Gonalons. Peu de chances de l'emporter contre cette équipe."

L'Inter "prenable"

Même tonalité du côté de l'OM et d'Alou Diarra: "On l'a vu au clasico. Barcelone est un cran au-dessus même si le Real réduit l'écart. Mais le Barça, c'est très fort". Le milieu préfère Nicosie, "cela semble être l'adversaire le plus abordable, même si ce ne sera pas facile car ils se sont qualifiés avec brio". Les Chypriotes ont effectivement terminé devant le Zenit Saint-Pétersbourg et le FC Porto, et n'ont subi qu'une défaite, face au dernier (Shakhtar Donetsk) et alors que leur qualification historique était déjà acquise. L'autre équipe "prenable" pourrait être l'Inter Milan. S'ils ont fini en tête de leur groupe et battu deux fois Lille, les Nerazzurri n'ont plus rien de l'équipe qui réalisa le triplé en 2010. Ils se traînent en Serie A (à dix points du leader) et semblent vieillissants, à l'image de leur buteur Diego Milito, élu "Bidon d'or" 2011 en Italie !

Benfica, que Deschamps voit un cran en dessous des autres équipes premières de leurs groupes, reste néanmoins redoutable, invaincu aussi bien en C1 que dans le Championnat du Portugal. Le Bayern Munich et ses arguments offensifs (Gomez, Ribéry, Robben, Müller...) est toujours un candidat sérieux, à l'instar des Anglais Chelsea et Arsenal, même sur le déclin. Dans les équipes qui accompagnent l'OL et l'OM dans le deuxième chapeau, on retrouve Naples, le CSKA Moscou, le FC Bâle, Leverkusen, le Zenit Saint-Pétersbourg et l'AC Milan. Autant dire qu'un 8e de finale entre Nicosie et Bâle ferait également sensation...

AFP