Loïc Perrin : "Robert Herbin restera à jamais gravé dans l'histoire de Saint-Étienne"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Fabien Lévêque
Perrin

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après le décès de la légende de l'AS Saint-Etienne Robert Herbin, Fabien Lévêque a appelé le défenseur des verts Loïc Perrin pour recueillir sa réaction.

Où êtes-vous confiné ?
Loïc Perrin :
"Les jours se suivent et se ressemblent. Je suis à la maison et je m'occupe comme je peux."

Comment a été vécu le décès de Robert Herbin ?
LP :
"Ça a été un choc pour tout le monde. On savait qu'il avait été hospitalisé dans la semaine et on l'appris le 27 avril au soir."

Que représente-t-il pour vous ?
LP :
"C'est un grand monsieur. Il était là pendant les belles années de Saint-Étienne. D'abord en tant que joueur puis en entraîneur. C'était vraiment un monument ici."

Avez-vous une image du Saint-Étienne des années 70 ?
LP :
"Le défilé sur les champs lorsqu'ils sont revenus de la finale. En regardant des photos et vidéos, il y avait une foule impressionnante ! Il n'y avait pas que des Stéphanois, ils ont fait aimer le football à la France entière."

Que pensez-vous du message de Jean-Michel Larqué ?
LP :
"On sent énormément d'émotions. Cette épopée les a unis à jamais ! On peut le voir dans le témoignage de Monsieur Larqué."

Il incarnait les valeurs de l'ASSE...
LP :
"Ce sont les valeurs qui ont bâti ce club. Elles sont été construites à ce moment-là."

Avez-vous une anecdote au sujet de Robert Herbin ?
LP :
"Je dirai ses cheveux. Il en avait moins quand je l'ai croisé de par son âge avancé. Mais c'était un personnage que l'on ne pouvait pas manquer. De dos, de face ou de profil, on savait que c'était Robert Herbin. Il restera à jamais gravé dans l'histoire de Saint-Étienne."

Aucun hommage ne pourra être réalisé, est-ce difficile pour les Stéphanois ?
LP
: "Oui. Ce sera impossible. Mais je suis sûr qu'ils trouveront autre chose. Beaucoup de Français pensent à lui aujourd'hui."

Un message à communiquer ?
LP :
"Soyons solidaires, pensons aux autres. (Monsieur Herbin, on pense à vous et à vos proches…)."
 

Fabien Lévêque FabLeveque