L'OGC Nice et l'AS Monaco apportent leur soutien moral et financier aux sinistrés de la tempête Alex

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Saint-Martin-Vésubie
Le terrain de foot de Saint-Martin-Vesubie se trouvait en contrebas du pont et a été détruit par les crues | VALERY HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Début octobre, le département des Alpes-Maritimes était touché de plein fouet par la tempête Alex, provoquant des crues dévastatrices dans l'arrière-pays niçois, la mort de neuf personnes, et la disparition de neuf autres. Pour soutenir les sinistrés des vallées de la Roya, de la Tinée et de la Vésubie , le président de l'AS Monaco a fait un don de 250 000€, et l'OGC Nice organise plusieurs actions solidaires. Un coup de pouce réconfortant pour les sportifs locaux.

Ils sont rivaux sur le terrain, mais partagent la même valeur de solidarité. Alors que la tempête Alex avait violemment frappé les Alpes-Maritimes début octobre, détruisant tout sur son passage, l’OGC Nice et l’AS Monaco ont décidé d’aider les sinistrés. Le club niçois a ouvert une tombola ce jeudi 19 novembre, et allant jusqu’au 6 décembre, pour mettre en jeu les 24 maillots floqués « Dante » portés par les joueurs lors de l’échauffement contre le Slavia Prague en Ligue Europa. Les Aiglons les avaient revêtus pour soutenir leur capitaine gravement blessé au genou. "Nous avons à cœur de contribuer à la reconstruction de nos vallées, si durement impactées par la tempête. A travers nos opérations, nous espérons créer un nouvel élan de solidarité et ainsi récolter de nombreux fonds pour les habitants de l’arrière-pays niçois", explique Virginie Rossetti, directrice communication et marque de l’OGC Nice, dans un communiqué sur le site officiel du club.

Le Gym mettra également aux enchères les maillots qui seront portés lors de Nice-Rennes le 13 décembre prochain. Le Stade Rennais a accepté de participer à l’opération, et les tenues des deux équipes seront floquées d’une mention "Solidarité Vallées 06": "Dès que nous l’avons sollicitée, la direction du Stade Rennais nous a immédiatement suivi en nous offrant les tenues de la rencontre pour cette opération et en acceptant de les personnaliser",  souligne Virginie Rossetti, rappelant que le club breton avait déjà collaboré à une vente aux enchères au profit des victimes de l’attentat du 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais.

L'AS Monaco va participer au financement d'un nouveau terrain de football

La commune de Saint-Martin-Vésubie, où plusieurs personnes ont trouvé la mort en raison du déluge, pourra compter sur un don de 250 000€ de la part du président de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev. L’homme d’affaires russe a été touché par une lettre de deux jeunes joueurs du centre de formation monégasque, dont les grands-parents résident dans la commune, et qui lui demandaient de l’aide pour reconstruire le terrain de football, complètement détruit. Un terrain que connaissent bien les joueurs de l'Academy de l'ASM pour l'avoir foulé lors de stages estivaux. Le club de la principauté a également mis à disposition quatre logements au sein de son centre de formation pour quelques sinistrés. Pour Florian Guigonis, président de la section football du Club des Sports Vésubie (CSV), ce soutien des clubs professionnels est précieux: "C’est important et ça fait du bien aux jeunes de se sentir soutenus par leurs équipes préférées ou leurs idoles". L’OGC Nice a aussi promis qu’il inviterait les joueurs du CSV à assister à un match à l’Allianz Riviera dès que la situation sanitaire le permettra.

Pour autant, la reconstruction du complexe sportif de Saint-Martin-Vésubie ne se fera pas de sitôt: "J’ai envie qu’on puisse rejouer un jour à Saint Martin, mais il ne faut pas sauter les étapes. Il y a d’abord la sécurisation des routes, des habitations. Il faut prendre son mal en patience", témoigne Florian Guigonis. Et s’il se réjouit des aides déjà apportées par les clubs professionnels, il lance un appel à leurs joueurs: "S’ils se sentent touchés par la catastrophe, ils peuvent aussi participer à l’élan de solidarité en nous soutenant financièrement, ça serait une belle histoire".

Les équipes du CSV n’ont pas rejoué au foot en compétition depuis la fin de saison anticipée en avril dernier. Le président du club est soulagé que les routes menant à la vallée soient rouvertes, et espère que les matchs reportés pourront se jouer rapidement : "On va pouvoir se déplacer vers les autres villages. Roquebillière et Saint-Martin-Du-Var acceptent de nous accueillir pour quelques entraînements quand le confinement sera terminé, et le district s’organise pour nous trouver des terrains". Florian Guigonis croise maintenant les doigts pour que l’année 2021 soit meilleure, et que les enfants de Saint-Martin-Vesubie puissent à nouveau fouler la pelouse d’un stade dans le village : "C’est important pour eux".

Hortense Leblanc hortense_lblnc