L'Italien Marcello Lippi nommé sélectionneur de la Chine

L'Italien Marcello Lippi nommé sélectionneur de la Chine

Publié le , modifié le

L'Italien Marcello Lippi, champion du monde avec l'Italie en 2006, a été nommé sélectionneur de l'équipe nationale de Chine, en remplacement de Gao Hongbo, a annoncé la Fédération chinoise de football.

Lippi, un habitué de la Chine pour y avoir entraîné le club de Guangzhou entre 2012 et 2014, prend à 68 ans la tête d'une sélection battue en qualifications pour la Coupe du monde 2018 en Russie par la Syrie et l'Ouzbékistan, des revers qui ont fortement réduit ses chances de participation au Mondial. Lippi s'est rendu à Pékin pour accepter une offre officielle, a précisé la Fédération dans un communiqué.

Tacticien pointu...

L'équipe nationale italienne est pourtant avec la Juventus Turin le grand amour de Lippi, technicien méticuleux et tacticien pointu, dont le "seul regret est de ne jamais avoir porté le maillot de la Nazionale". Il a tout de même donné beaucoup à l'Italie avec le titre mondial de 2006, le quatrième de la Squadra, décroché face à la France quelques semaines après le début du scandale du Calciopoli.

Son retour de 2008 à 2010 a été beaucoup moins heureux avec une élimination dès le premier tour du Mondial sud-africain. En club, son palmarès s'est construit avec la Juventus et il est impressionnant. En deux passages (1994-1999 et 2001-2004), il décroche cinq titres de champion et une Ligue des champions (1996), s'inclinant trois fois en finale de la C1 (1997, 1998 et 2003). Même si depuis 2010, il n'a travaillé qu'en Chine, son aura reste réelle et son spectaculaire CV est en cohérence avec les ambitions affichées par le régime chinois sur le marché du football.

La Chine, 84e au classement Fifa, n'a pris qu'un point en quatre matches des éliminatoires. Elle est dernière du groupe A de la Zone Asie, derrière l'Iran, l'Ouzbékistan, la Corée du Sud, la Syrie et le Qatar. Le président Xi Jinping, grand amateur de foot, a pourtant promis de tout faire pour que la Chine participe à la compétition, l'organise un jour sur son sol, et remporte le trophée.

francetv sport @francetvsport