Inter Milan Milito joie 122010
La joie de Diego Milito (Inter Milan) | AFP - KARIM SAHIB

L'Inter puissance trois !

Publié le , modifié le

L'Inter Milan n'a pas fait de détail en demi-finales du Mondial des clubs à Abou Dhabi. Sans surprise, les Lombards ont pris la mesure des Coréens du Seongnam Ilhwa 3-0. Le suspense n'a duré que trois minutes, le temps pour Stankovic d'ouvrir le score. Zanetti (32e) et Milito (73e) ont corsé l'addition. Seule ombre au tableau, la blessure de Sneijder dès la 4e minute de jeu. En finale, l'Inter sera opposé aux surprenants congolais du Tout-Puissant Mazembe.

L'écart était manifeste. D'une logique implacable entre européens et asiatiques. L'Inter Milan, bien que privé rapidement de Wesley Sneijder, blessé à la cuisse gauche dès la 4e minute sur une action de jeu, ont éclaboussé de leur classe cette rencontre, face à une équipe qui ne s'est montrée dangereuse qu'en de très rares occasions. Les Intéristes n'avaient d'ailleurs pas attendu la blessure de Sneijder pour ouvrir la marque, dès la 3e minute par Dejan Stankovic qui trompait de près, du gauche, Jung Sung-Ryong, après s'être infiltré dans la défense adverse. Javier Zanetti doublait la mise à la 32e en reprenant dans la surface une magnifique talonnade dans le mouvement exécutée par son compatriote argentin Diego Milito.

En tout début de seconde période, Sung Kuk, parti à la limite du hors-jeu, voyait sa reprise à la limite de la surface passer largement au-dessus du but (47e). L'Inter réagissait immédiatement, mais Milito reprenait sur l'action suivante trop mollement un centre de la gauche de Stankovic. Très en vue dans ce match quasiment à sens unique, ce même Stankovic, lancé en profondeur par Pandev, voyait à la 61e minute son centre en retrait à l'intention d'Eto'o contré in extremis par un défenseur adverse. Dix minutes après la dernière occasion de Seongnam Ilwah, un tir puissant du gauche de Jae-Cheol d'environ 25 m qui frôlait en retombant la transversale de Julio César, Milito tuait le match. Il reprenait victorieusement un puissant tir d'Eto'o, arrivé lancé à toute vitesse côté gauche sur une passe de Stankovic, détourné dans les pieds de l'attaquant argentin (73).

En finale, l'Inter tentera de confirmer sa belle prestation, et d'oublier un premier tiers de saison mitigé. Le club champion d'Europe et d'Italie n'est que 7e en Championnat, mais a la possibilité de se hisser au 5e rang mercredi prochain en recevant Cesena en match reporté de la 16e journée, et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la C1 en laissant la 1re place de son groupe à Tottenham.

REACTIONS

Rafael Benitez (entraîneur de l'Inter Milan, qualifiée pour le finale): "C'est la première fois qu'une équipe africaine (Tout Puissant Mazembe, ndlr) parvient en finale, pour eux c'est très important et je crois que ce sera un adversaire très difficile. Cette équipe mérite d'être là où elle est et ça ne sera pas simple de gagner. Maintenant nous avons deux jours pour préparer ce match. Nous ferons plus une préparation tactique et psychologique que physique". Sur Milito (auteur du 3e but en demi-finale): "Je suis très heureux de le voir de retour, c'est un joueur référence pour nous. Quand il joue, nous devons modifier notre attaque, décaler Samuel (Eto'o) plus sur le côté gauche, mais avec lui (Milito) nous avons toujours plus d'opportunités de marquer."

Shin Tae-Yong (entraîneur de Seongnam Ilhwa): "Ils (les joueurs de l'Inter ndlr) ont été plus rapides, plus précis. Ils ont un niveau supérieur et en plus ils sont plus forts physiquement que nous. Nous voulions la victoire, mais nous n'avons pas réussi à l'obtenir, c'était très difficile. L'arbitre ne nous a pas aidés non plus, au contraire".