Salah Liverpool
Liverpool devra se débarrasser d'Hoffenheim afin de rallier la Ligue des Champions | OLLY GREENWOOD / AFP

L'instable Liverpool à l'épreuve du solide Hoffenheim

Publié le , modifié le

Liverpool, miné par sa défense et l'avenir incertain de son meneur Philippe Coutinho, n'est pas serein au moment de jouer chez le solide Hoffenheim, ce mardi à 20h45, une partie de sa saison dès le barrage aller de la Ligue des champions.

Au moins, deux choses sont certaines. La première, c'est qu'une nouvelle absence de la phase de groupes de la C1 serait désastreuse pour les "Reds", qui n'y ont plus participé depuis la saison 2014-2015. La deuxième : le meneur brésilien convoité par Barcelone, Philippe Coutinho, ne sera pas de la partie à la Rhein-Neckar Arena. Comme samedi contre Watford (3-3) lors de la 1re journée de Premier League, officiellement pour un mal de dos, le Brésilien a été laissé au repos. Et c'est bien là le problème pour Jürgen Klopp: son équipe est dans le flou après une prestation ratée à Vicarage Road et une semaine agitée en coulisses.

Des soucis que le Daily Mail résume en quelques mots lundi: "Si le fugitif Philippe Coutinho veut partir pour Barcelone, Liverpool devrait le conduire à l'aéroport, encaisser les 100 millions de livres et en finir avec tout ça. Ensuite, il devrait faire une offre qui ne se refuse pas" pour le convoité défenseur Van Dijk (Southampton) "et recruter un gardien de classe mondiale qui commanderait vraiment dans sa surface." Car si l'avenir de Coutinho s'écrit en pointillés après la demande de transfert du joueur cette semaine, malgré la volonté affichée des dirigeants et de Klopp de le conserver, c'est plutôt la défense des "Reds" qui inquiète. Pas l'attaque portée par les excellents Firmino et Mané ainsi que la recrue Salah.

"Comme une finale"

Fragile la saison passée, l'arrière-garde de Klopp a encore concédé deux buts sur corner contre Watford. Depuis l'arrivée de Klopp à Anfield en 2015, aucune équipe de Premier League n'a concédé autant de buts sur coups de pied arrêtés (27). Et ce problème récurrent place désormais l'entraîneur sur le grill : "C'est le talon d'Achille de Liverpool", note The Sun. "Et l'incapacité de Klopp à gérer (ce problème) depuis son arrivée menace de miner ses espoirs. Peu importe si Philippe Coutinho reste ou part."

Même son de cloche pour le Times, qui vise directement le technicien et son style offensif: "Mal défendre sur les coups de pied arrêtés est une faiblesse qui suggère un système faillible, une préparation faillible et l'incapacité à apprendre de ses erreurs. En d'autres mots, c'est un échec en tant qu'entraîneur." Les défenseurs centraux Lövren et Matip ne sont pas mauvais, juge le journal, "mais ce que ce match a encore montré, c'est que les vulnérabilités de Liverpool sont des conséquences de la façon de jouer, qui laisse souvent la défense centrale exposée": "Il faut remettre en question le système, l'équilibre."

Klopp doit donc trouver une solution assez vite, alors qu'en face l'équipe de Julian Nagelsmann entend jouer crânement sa chance et profiter "des espaces" laissés par les Anglais. "Pour nous, c'est comme jouer une finale d'une grande compétition", assure l'attaquant Andrej Kramaric, officiellement champion d'Angleterre au printemps 2016 avec Leicester même s'il avait été prêté au club allemand l'hiver précédent. "Ce duel signifie beaucoup pour le TSG Hoffenheim. Si nous jouons comme la saison dernière, et même un peu mieux, nous avons une chance." "Toute la pression est sur eux", confirme la nouvelle pépite de la Mannschaft Serge Gnabry, ex-espoir d'Arsenal. "Ils savent quel est l'enjeu du match. Pour eux, s'ils ratent la C1, c'est une saison gâchée."

AFP