Europa Ligue Lille Vandam
Jerry Vandam, le défenseur lillois déborde son adversaire | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille vient à bout du Levski Sofia

Publié le , modifié le

Lille a pris trois points précieux en venant à bout d'une accrocheuse formation du Levski Sofia 1-0, jeudi lors de la 3e journée de l'Europa Ligue. Les Dogues, qui ont globalement dominé la rencontre, ont longtemps piétiné avant de parvenir à faire la différence à l'entame de la 2e période grâce à une tête du défenseur Aurélien Chedjou (49e). Le Losc se retrouve 2e au classement du groupe C, à cinq longueurs du Sporting du Portugal.

Lille n'était pas forcément rassuré avant cette rencontre, et surtout après ses atermoiements en championnat, où les hommes de Garcia alternent le bon et le moins bon. Les Dogues peuvent donc se réjouir de leur résultat dans le groupe C, qui leur permet d'espérer sortir de la première phase.Malgré l'activité d'Hazard, ressuscité après un début de saison timide, les Lillois ont cependant dû attendre un coup de boule du guerrier Chedjou à la reprise (49) pour concrétiser leur domination face au Levski Sofia, qui sera vraisemblablement leur adversaire jusqu'au bout pour la 2e place et chez qui ilsse rendront dans deux semaines.

Grâce à cette 1re victoire, les Dogues comptent désormais quatre points etdoublent les Bulgares au bon moment. S'ils se relancent aussi en vue des 16e de finale, ils ont cependant peu de chance de rattraper le Sporting Portugal, qui file un train d'enfer, à l'image du carton européen du soir au détriment de Gand (5-1).

Réactions:

Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "On savait que ce serait difficile.  Au vu de la première période on pouvait penser qu'on pouvait marquer un but plus  facilement et s'éviter des frayeurs. Je pensais que le Sporting serait le favori  mais je ne pensais pas que ce serait l'épouvantail. En toute logique, la  deuxième place se jouera entre nous, Sofia et Gand. Malgré un départ pauvre en  points, on savait qu'avec une victoire, on se repositionnerait. On s'est  repositionné, au moins à la place qu'on espère dans ce groupe. On a tellement de  matches à jouer, on est obligé de compter sur tout le monde. Je le fais d'autant  plus facilement que le groupe est bien. Ceux qui sont rentrés ont répondu à mon  attente. Même si physiquement, c'était un peu dur en fin de match. On va  savourer les trois points. C'était l'objectif. Dès demain (vendredi), on va se  concentrer sur le gros matches de dimanche (Marseille). J'espère qu'on aura  retenu la leçon de dimanche dernier à Lyon (3-1) et qu'on va réussir un  résultat. On aurait pu être meilleurs en resortant le ballon. On a aussi fait de  mauvais choix et on a manqué aussi de lucidité".
      
Yasen Petrov (entraîneur du Levski Sofia): "J'ai apprécié l'ambiance dans le stade tant du côté des supporteurs lillois que des supporteurs du Levski. Dans  un match où les deux équipes ont essayé de jouer, je trouve que nous avons bien résisté en première période. Après on s'est mis en difficulté sur le but. On a  commis des erreurs collectives. On s'est bien ressaisi. On a eu l'opportunité  d'égaliser. On ne doit pas avoir honte de cette défaite. On a perdu mais je  pense que nous avons bien joué. On peut finir deuxième de ce groupe. J'ai le  regret de n'avoir pas pris un point dans ce match. Au retour, le duel sera  identique. Le stade sera plein. Et avec le soutien du public, j'espère que nous  réussirons un meilleur résultat".