Eden Hazard
Eden Hazard, une des "armes" du collectif lillois | AFP - Denis Charlet

Lille à l'épreuve milanaise

Publié le , modifié le

Si en championnat Lille a su se reprendre avec panache, en Ligue des Champions ça coince encore un peu. Après deux matchs nuls, Eden Hazard et consorts vont donc tenter, ce soir, de rectifier le tir. Pour ce faire, il va leur falloir mater une équipe de l'Inter Milan plutôt mal en point. Également dans le groupe B, les Russes du CSKA Moscou accueilleront la formation turque du Trabzonspor, actuelle leader.

Après une entame de saison en dent de scie (2 défaites, 3 victoires puis 3 nuls), Lille semble avoir retrouver le cap. Les Dogues ont d'ailleurs confirmé en ramenant 3 points, samedi, de leur périple en Bourgogne. Un résultat de bon augure avant d'affronter l'Inter Milan, mardi, au Stadium, lors de la 3e journée des phases de poules. Histoire d'aborder cette rencontre assez sereinement, les Lillois peuvent se pencher sur leurs statistiques à domicile. Lors de leurs 21 derniers matchs de Coupe d'Europe sur leur terrain, ils ne se sont inclinés qu'à une seule reprise et comptent bien poursuivre dans cette voie.

A cette occasion, Rudi Garcia pourra compter sur son buteur Eden Hazard mais sans doute aussi sur Moussa Sow qui, après une blessure à l'orteil, devrait retrouver sa place parmi les siens. Aurélien Chedjou, absent depuis le 10 septembre en raison d'un décollement de l'aponévrose de la cuisse droite, devrait également rechausser les crampons. La seule incertitude vient du portier Mickaël Landreau, victime d'une béquille lors de la victoire de son équipe face à Auxerre (3-1). 

De son côté, l'Inter connaît actuellement un furieux passage à vide. Dix-septième du Calcio, l'équipe milanaise compte 4 défaites en six journées de championnat. Si l'on rajoute une défaite à domicile face aux Turcs de Trabzonspor en Ligue des Champions, l'Inter est indéniablement au bord de la crise. Du coup, la presse italienne n'est pas tendre avec les hommes de Claudio Ranieri. "Au lieu d'aller à Lille, l'Inter devrait peut-être se rendre à Lourdes" peut-on lire dans la Gazzetta dello sport. Le Republica parle, elle, de "la pire Inter de l'histoire".

Ce qu'il y a de pire reste par-dessus tout la défense. Les Intéristes ont en effet encaissé 13 buts en 6 journées de championnat et vont vraiment devoir se ressaisir pour ne pas regretter leur  voyage dans le nord. Un voyage auquel Julio César, Cristian Chivu et Wesley Sneijder, absents le week-end passé, devraient participer. "Je pense qu'ils peuvent changer beaucoup de choses", estime Sandro Mazzola, ancien joueur de l'Inter. Les supporters de l'Inter ne demandent qu'à voir ...

Toujours dans le groupe B, Trabzonspor se rendra à Moscou avec un seul objectif : confirmer son statut de leader du groupe.

Isabelle Trancoën