Sporting Portugal Lille joie des Portugais après le but 12 2010
La joie des joueurs du Sporting | AFP - Francisco Leong

Lille aura une seconde chance

Publié le , modifié le

Lille s'est incliné 1-0 sur la pelouse du Sporting du Portugal sur un but non valable (deux mains portugaises non sifflées sur le corner amenant le but d'Anderson Polga, 29e) lors de la 5e journée de la Ligue Europa. Les Dogues, désormais troisièmes du groupe C derrière le club de Lisbonne (qualifié) et La Gantoise (2e avec un point d'avance sur le Losc), devra battre le club belge le 16 décembre prochain pour aller en seizièmes de finale.

Lille a hypothéqué ce mercredi soir ses chances de qualification en s'inclinant 1-0 sur un but litigieux à Lisbonne. Rudi Garcia avait choisi une formation légèrement remaniée par rapport à l'équipe type du Losc. Gervinho, blessé, était remplacé par Tulio De Melo devant, Sow par Obraniak, Gueye et Balmont alignés avec Mavuba dans l'entrejeu –Cabaye se retrouvant sur le banc- tandis que Rami était préservé et suppléé par le Tchèque Rozehnal. Lille débutait plutôt bien la rencontre en quadrillant parfaitement le terrain afin de récupérer un maximum de ballons. Les Dogues se procuraient la première grosse occasion dès la sixième minute: sur un centre tenu de l'aile gauche d'Emerson, De Melo plaçait une tête appuyée qui contraignait Rui Patricio à un bel arrêt. Le Sporting réagissait cinq minutes plus tard, Evaldo obligeant Landreau à s'employer pour dévier son tir puissant des 25 mètres.

Après 10 minutes délicates, les Portugais commençaient à mettre la pression sur la défense nordiste. A la 13e minute, Pedro Mendes tirait un corner tendu pour la tête d'Anderson Polga qui trouvait la barre transversale alors que Landreau était battu. Le gadrien lillois stoppait ensuite en deux temps un tir de Helder Postiga (18e). Le stade Jose-Alvalade réclamait ensuite un penalty pour un contact entre Beria et Helder Postiga mais Monsieur Nijhuis, l'arbitre néerlandais de la rencontre, ne bronchait pas. Les Lusitaniens ouvraient le score à la 28e minute: sur un corner, le ballon dévié deux fois par des mains portugaises (dont une fois de façon flagrante au premier poteau par Helder Postiga, l'ancien Stéphanois) arrivait au second poteau dans les pieds d'Anderson Polga qui ajustait sans problème Landreau (1-0). Le gardien international avait beau protester auprès de l'arbitre, rien n'y faisait (comme quoi, l'arbitrage à cinq…).

Lille réagissait immédiatement avec une belle frappe d'Obraniak. Avant que l'attaquant des Vert et Blanc Yannick Djalo ne s'emmène le ballon de la main et vienne buter sur un Landreau vigilant. Balmont en profitait pour expliquer à l'arbitre qu'il devait faire un peut plus attention… Juste avant la pause, une tête de Tulio De Melo puis une autre d'Aurélien Chedjou passaient juste au dessus de la cage adverse. Les Lillois terminaient mieux cette première période, sans réussite toutefois. Ils continuaient d'attaquer en seconde période (tête de De Melo juste au dessus, 57e et 67e) et dominaient même copieusement les vingt dernières minutes. Garcia décidait de faire rentrer Sow à la place de Hazard puis Cabaye à la place de Balmont pour apporter une touche plus technique.

Rozehnal tirait sur le poteau et Rui Patricio sauvait les siens dans la foulée sur la reprise à bout portant signée Beria. Loin d'être serein, le Sporting maîtrisait toutefois les velléités offensives lilloises et procédait en contre: la défense nordiste s'en sortait bien (87e). Lille ne parvenait pas à revenir au score et devait s'incliner sur ce score minimal (1-0), au grand plaisir des 20 000 spectateurs présent dans le magnifique stade Jose-Alvalade. Comme La Gantoise a battu le Levski Sofia 1-0 à domicile, les données sont maintenant limpides pour le Losc: en cas de victoire face aux Belges dans deux semaines au Stadium Nord, les Dogues les dépasseront, termineront deuxièmes et seront qualifiés. Nul doute qu'ils auront les crocs pour cette rencontre décisive.

La Juventus éliminée

Dans les autres groupes, six autres équipes ont décroché leur billet pour les 16e de finale. Vainqueur sans trembler de Salzbourg (3-0) grâce notamment à un doublé de Balotelli, Manchester City en fait partie. Dans le groupe A, l'autre qualifié est Lech Poznan, qui a fait match nul 1-1 contre la Juventus Turin, éliminée. Mauvaise soirée pour les clubs italiens, puisque dans le groupe I, la Sampdoria de Gênes a été battue 2-1 sur sa pelouse par le PSV Eindhoven, qui est qualifié. Les Italiens sont éliminés et ce sont les Ukrainiens de Kharkov, vainqueurs 2-1 face à Debrecen, qui accompagnent le PSV. Les Suisses de Berne (GrH), vainqueurs 4-2 de Stuttgart, déjà qualifié, sur une pelouse enneigée joueront aussi les 16e, comme le Bayer Leverkusen, qui est allé gagner 1-0 à Rosenborg (GrB). Toujours dans le groupe B, l'Atletico Madrid, tenant du titre, est en fâcheuse posture après sa défaite à domicile face à Salonique (3-2). Une victoire des Grecs contre Rosenborg lors de la 6e journée éliminerait les Espagnols.

Réactions

Eden Hazard (attaquant de Lille, au micro de Canal + Sport): "C'est dommage, il y avait la possibilité, d'autant qu'ils marquent un but qui n'est pas valable. Mais on a notre destin entre nos mains, tout se jouera sur le dernier match, qu'il faudra gagner. Pour moi, ce sera particulier de jouer contre eux (les Belges de La Gantoise). On va essayer de tout donner. Ils sont devant mais si on gagne, on passe devant."

Mickaël Landreau (gardien de Lille, au micro de Canal + Sport): "Je vois la main du Portugais. C'est comme ça, c'est difficile à expliquer, pourtant ils étaient cinq. Compte tenu du résultat de La Gantoise, on va dire que l'erreur est humaine (rires). Il y a la dernière marche pour atteindre février. On est déçu ce soir, on a fait un bon match même si il y a eu peu d'occasions. Sans cette décision de l'arbitre, on peut faire un résultat différent."