Zlatan Ibrahimovic Manchester United Saint-Etienne Perrin Hamouma 2017
Zlatan Ibrahimovic dans sa posture habituelle après un but contre les Stéphanois, au match aller | AFP - BACKPAGE IMAGES Ltd - DPPI - MATT WEST

Zlatan Ibrahimovic, retour en France du cauchemar de Saint-Etienne

Publié le , modifié le

En mai dernier, Zlatan Ibrahimovic avait quitté le Parc des Princes et la Ligue 1 "en légende", comme il l'affichait sur son dernier maillot du PSG. Ce mercredi, à Geoffroy-Guichard, c'est en fossoyeur des espoirs de Saint-Etienne que le Suédois revient. Unique buteur du 16e de finale aller de la ligue Europa à Old Trafford (3-0), le joueur de Manchester United a inscrit 17 buts en 14 confrontations face aux Verts.

"Je suis arrivé comme un  roi, je repars en légende". Zlatan Ibrahimovic, comme à son habitude, avait fait parler de lui à sa manière lors de son dernier match au Parc des Princes avec le PSG. Un tweet, et un maillot porté avec le même message par ses enfants, avaient forcément remis en avant son côté "mégalo", totalement assumé.

Mais pour les supporters de Saint-Etienne,  l'attaquant suédois est surtout synonyme d'enterrement. En 13 matches face à son PSG, l'ASSE a encaissé 14 buts par le Suédois. Avec les trois buts inscrits la semaine dernière lors du match aller de la Ligue Europa, Zlatan a donc atteint la bagatelle de 17 buts inscrits en 14 matches contre les Verts.

L'influence sur l'arbitrage selon les Verts

"Les grands attaquants obtiennent ce qu'ils veulent, c'est comme ça", avait admis après la rencontre le milieu Jordan Veretout alors que l'entraîneur Christophe Galtier constatait "qu'il avait été arbitré comme une star car il est une star". "Dès que le +grand+ tombait, l'arbitre avait de toutes façons envie de siffler", avait ajouté l'attaquant Romain Hamouma. "C'est un super joueur. Il ne court pas beaucoup mais il est toujours bien placé et il a mis trois buts". "Ses statistiques face à nous sont exceptionnelles. C'est un grand mais on ne peut pas être obnubilé par un seul joueur", a encore dit Hamouma, mardi, en conférence de presse en évoquant le match retour. Depuis le début de la saison, Zlatan a inscrit 24 buts en 36 matches, avec en prime 7 passes décisives. 

"Il est toujours en forme et à son âge, jouer avant-centre et marquer autant de buts, c'est incroyable", s'enthousiasme Ryan Giggs qui a, lui, joué jusqu'à 40 ans et qui dresse une comparaison avec Eric Cantona, autre star charismatique des Reds Devils, il y a vingt ans.
"Je pense qu'il y a des similitudes car ils ont cette confiance en eux et aussi dans les buts qu'ils ont marqués" Avec trois buts à remonter, la mission des Stéphanois semble presque impossible. 

Avant de revenir en France, Ibrahimovic s'est permis une nouvelle comparaison bien à son avantage: "Les personnes qui me connaissent savent que j'ai joué dans plusieurs clubs, et que je fais toujours de mon mieux. Partout où je vais, je gagne, donc je suis comme Indiana Jones". Les Stéphanois rêvent certainement que Geoffroy-Guichard devienne son "temple maudit".