Supporters Inter Milan
Les supporters de l'Inter Milan encore dans l'oeil du cyclone | AFP - GIUSEPPE CACACE

UEFA: procédure contre l'Inter, notamment pour racisme

Publié le , modifié le

Une procédure disciplinaire a été ouverte par l'UEFA contre l'Inter Milan après le match d'Europa League de jeudi dernier contre Tottenham, notamment pour comportement raciste de supporteurs italiens, et sera examinée le 19 avril, a indiqué l'UEFA. Le club de l'Inter sera aussi traduit pour défaut d'organisation et lancer de projectiles.

L'entraîneur portugais de Tottenham, André Villas-Boas, avait demandé après la rencontre à l'UEFA de prendre des mesures contre l'Inter, soutenant que l'attaquant togolais du club anglais Emmanuel Adebayor avait été visé par des chants racistes lors de ce 8e de finale retour d'Europa League.  "Les chants étaient très très faciles à entendre. C'est difficile pour  l'Inter, ce n'est pas la première fois", avait déclaré Villas-Boas à des journalistes à propos de cris de singes rapportés dans l'enceinte lombarde.

Adebayor a marqué le but crucial pour la qualification des Londoniens en  quarts de finale de la C3 (victoire 3-0 lors du 8e aller, défaite 4-1 après prolongation à Milan). Il y a trois semaines, lors du derby milanais, des ultras de l'Inter de la  "Curva Nord" avaient agité des bananes gonflables et imité des cris de singes,  avant que ceux-ci ne soient couverts par les sifflets. L'Inter avait reçu une  amende de 50.000 euros en raison de ces comportements racistes.

Gilles Gaillard