Rodriguo Palacio (Inter Milan) échappe aux défenseurs de Tottenham
Rodriguo Palacio (Inter Milan) | OLIVIER MORIN / AFP

Tottenham prend l'eau et la qualif

Publié le , modifié le

Battu (4-1) après prolongation par l'Inter à Milan, Tottenham s'est néanmoins qualifié à la faveur de son succès (3-0) du match aller. Les Anglais, tombeurs de Lyon au tour précédent, joueront les quarts de finale de la C3 comme Chelsea et Newcastle, alors qu'il n'y a plus aucun représentant anglais en Ligue des champions. La Lazio Rome, le FC Bâle, le Rubin Kazan, Fenerbahçe et Benfica complètent le tableau.

En difficulté en championnat, après une défaite à domicile contre Bologne  (1-0), l'Inter est sortie sous les acclamations malgré son élimination. Tottenham a assuré l'essentiel, mais sans Gareth Bale, les "Spurs" ne sont  plus la même équipe. Privé de leur joyau gallois, suspendu, les  joueurs d'André Villas Boas se sont fait très peur.

L'Inter a ouvert le score à la 20e minute. Lancé sur la droite, l'intenable Palacio ajustait son centre au second poteau pour Cassano qui catapultait le ballon de la tête dans la lucarne de Friedel. Six minutes plus tard, Palacio trouvait la barre transversale sur sa tentative mais les Nerazzuri accentuaient la pression sur le but adverse, Friedel sortant le tir de Guarin juste avant la pause.

L'Inter emporte tout

En seconde période, les Italiens trouvaient de nouveau l'ouverture: parfaitement lancé dans l'axe par Cambiasso, Palacio fixait le portier américain avant de tirer dans le petit filet intérieur (2-0, 52e). Zanetti manquait ensuite le troisième but à la 68e avant que Gallas n'offre la prolongation aux locaux en marquant contre son camp à un quart d'heure de la fin: sur un coup franc de Cassano dévié par Walker, l'international français ratit complètement son dégagement qui terminait sa course au fond des filets (3-0, 75e).

Les deux formations se créaient ensuite une occasion de tuer la rencontre mais rien n'y faisait. Et Tottenham inscrivait un but décisif dès le début de la prolongation, à la 96e minute. Après un sauvetage de Zanetti devant Lennon puis un arrêt déterminant de Handanovic sur une tête signée Vertonghen, Adebayor trouvait la faille dans la défense intériste, obligeant alors les Italiens à marquer deux buts pour passer.

Tottenham peut s'estimer heureux

Alvarez redonnait espoir aux siens en scorant à la 110e minute après un centre parfait de phénoménal Cassano. Mais les dernières minutes ne changeaient rien à l'affaire, les Anglais avaient su faire le dos rond avant de porter l'estocade lors d'une rencontre spectaculaire et longtemps incertaine.

Après avoir sorti Lyon en 16e puis l'Inter en 8e, les Spurs peuvent se compter parmi les favoris de cette Ligue Europa 2013 même s'ils devront corriger leurs problèmes derrière. Sans quoi ils ne gagneront pas leur troisième C3 (après 1972 et 1984).

Chelsea et Newcastle au rendez-vous

Dans les autres rencontres de la soirée, à noter la qualification de Bâle contre le Zenit Saint-Pétersbourg –malgré la défaite 1-0 en Russie (but signé Witsel, 30e), les Suisses l'ayant emporté 2-0 à l'aller, et celle du Rubin Kazan (2-0 après prolongation contre les Espagnols de Levante, buts de Rondon et Dyadyun). 

Chelsea a souffert pour arracher sa qualification. Les Blues l'ont emporté 3-1 grâce à des buts signés Mata (34e), Terry (58e) et Torres (71e) alors que Chiriches avait réduit l'écart (45e). Les hommes de Rafael Benitez peuvent toujours rêver au doublé C1-C3 après leurs succès en Ligue des champions au printemps dernier. Un troisième club anglais disputera les quarts de finale avec Tottenham et Chelsea: Newcastle. Les Magpyes se sont imposés 1-0 contre l'Anzi Makhatchkala dans les arrêts de jeu grâce à un but signé Papyss Cissé.

La Lazio est également passée, plus facilement d'ailleurs, contre Stuttgart (3-1). Un triplé de Kozak (6e, 8e, 87e) a fait la différence malgré le but de Hajnal pour le club souabe.
Enfin, Fenerbahçe a validé son ticket en faisant match nul (1-1) contre Viktoria Plzen après sa victoire (1-0) en République Tchèque.