Theophile-Catherine
Theophile-Catherine | AFP

Tirages peu évidents pour Saint-Etienne et Nice

Publié le , modifié le

Qualifié pour la troisième fois consécutive en phase de poules de la Ligue Europa, l'AS Saint-Etienne se retrouve dans un groupe C assez relevé comprenant Anderlecht, Mayence et aux Azerbaïdjanais de Qabala, selon le tirage au sort effectué ce jeudi à Monaco. Ce sera sans doute encore plus compliqué pour l'OGC Nice, qui devra batailler avec Schalke, Salzbourg et les Russes de Krasnodar dans le groupe I. Cette phase de groupes se déroule du 15 septembre au 8 décembre.

Compliqué mais pas impossible. Pour Saint-Etienne comme pour Lille, la phase de poules de la Ligue Europa est entrée dans une phase concrète. Pour les deux clubs français, l'Europe aura une connotation allemande puisque Mayence est proposé aux Foréziens et Schalke aux Azuréens. Le plus gros morceau est sans conteste pour le Gym puisque le club de la Ruhr, 5e la saison passée de son championnat, a beaucoup recruté, Coke (Séville), Baba Abdul Rahman (Chelsea), Nabil Bentaleb (Tottenham), Benjamin Stambouli (Paris SG), pour compenser la perte de sa perle Leroy Sane, parti à Manchester City. Si on ajoute le solide champion d'Autriche Salzbourg et les Russes de Krasnodar, les Aiglons n'ont pas été gâtés pour leur retour en coupe d'Europe. "Il y a de belles équipes en face, on verra ce que ça donne, bon c'est dommage, il y aura un long voyage en milieu de semaine" pour aller à Krasnodar, au sud de la Russie, a réagi le président niçois Jean-Pierre Rivière. Ca fait 20 que Nice n'est pas revenu en Coupe d'Europe, on espère avoir notre public derrière nous. On va jouer cette Coupe d'Europe à fond."

Les Verts dans un groupe équilibré, Nice avec Schalke

Placée dans le chapeau 2, l'ASSE a un tirage plus clément. Le gros morceau est représenté par les Belges d'Anderlecht, 8e de finaliste la saison passée, et que les Verts n'ont jamais affronté sur la scène continentale. Un match à trois se présente avec les Allemands de Mayence, 6e de la dernière Bundesliga, où évolue l'ancien Lensois Jean-Philippe Gbamin, tandis que Qabala semble un cran en dessous. Il faudra toutefois se préparer à un long voyage d'environ 3700 km jusqu'en Azerbaïdjan. "On commence à avoir l'expérience de ces poules, ça fait 3 ans qu'on les joue, a commenté Dominique Rocheteau, le coordinateur sportif de l'ASSE. Il y a deux ans, on nous disait c'est facile et on n'était pas passé, l'an passé on nous disait c'est difficile et on est passé, alors.... C'est un groupe intéressant: Anderlecht a un grand passé, Mayence c'est le football allemand, difficile, compliqué, ce sont deux très belles équipes. Et puis il y a Qabala. On connaît, on est déjà allés là bas", a conclu "L'Ange Vert".

Pas de retrouvailles avec Zlatan, MU tire gros

Les deux clubs français ont sans doute échappé au pire, à savoir Manchester United. Véritable épouvantail de la compétition avec ses stars Zlatan Ibrahimovic et Paul Pogba, le club des Red Devils se retrouve dans un groupe A relevé, comprenant Fenerbahçe, Feyenoord et les Ukrainiens de Zorya Louhansk. Les hommes de José Mourinho, retrouveront notamment l'ancien avant-centre du club mancunien Robin van Persie, qui joue à Fenerbahçe. "C'est un bon tirage pour nous, on a l'impression d'être en Ligue des champions, où il y a des groupes similaires, a reconnu Jose Mourinho, l'entraîneur mancunien. C'est un groupe difficile mais c'est bien. Si vous affrontez des adversaires sans défi, même les supporteurs ne profitent pas des jeudi. On sait tous que cette épreuve n'est pas comme la C1 mais pouvoir jouer contre des clubs de tradition comme Fenerbahce ou le Feyenoord c'est une bonne chose. Pour l'Ukraine par contre, je n'en sais pas plus".

francetv sport @francetvsport