Tirage difficile pour Marseille, jouable pour Lyon et Bordeaux

Publié le , modifié le

Ancien capitaine de Marseille, Mamadou Niang va retrouver son ancienne formation lors de la phase de poules de la Ligue Europa, avec son club de Fenerbahçe, dans le groupe C. Les Olympiens n'auront pas la partie facile avec aussi M'Gladbach et Limassol. Idem pour Bordeaux, dans le groupe D, confronté à Newcastle, Funchal et Bruges. Lyon, dans le groupe I, sera face à Bilbao, Kiryat Shmona et Sparta Prague. Groupe J difficile avec Tottenham, Pana, Lazio et Maribor.

Tous trois présents dans le chapeau 1 et déjà assurés d'éviter les plus grosses cylindrées lors de la phase de poules, Lyon, Bordeaux et Marseille connaissent désormais leur avenir européen, à court terme. Et le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue Europa a été beaucoup plus clément avec l'Olympique Lyonnais, qu'avec l'autre olympique, tandis que Bordeaux dispose d'un groupe à sa portée. La première journée se déroulera le 20 septembre, la dernière le 6 décembre. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les 16e de finale qui se tiendront en février.

Niang de retour

Après avoir acquis sa place en passant par le 3e tour de qualification puis le barrage, l'OM n'a pas été verni. En héritant de Fenerbahçe, de M'Gladbach, et à un degré moindre des Chypriotes de Limassol, l'équipe d'Elie Baup se voit face à un beau parcours du combattant, qui débutera le 20 septembre. Ce sera un match bien particulier pour Mamadou Niang, ancien capitaine et leader de l'équipe française, désormais à la pointe de la formation turque.

Elie Baup (entraîneur de Marseille): "On participe à cette phase de poules, c'était un objectif par rapport aux deux tours préliminaires pas évidents. C'est un tirage de qualité, ca prévoit des matches chauds, de haute intensité face à des équipes connues qui ont des stades avec des ambiances fortes. Le Vélodrome sera à la hauteur de nos adversaires. Ce sont des équipes qui ont leur place dans le haut du panier de la Coupe d'Europe, ce sont des adversaires de grande qualité, c'est une Coupe d'Europe de haut niveau. Certains sont passés à côté de la Ligue des champions, mais ce sont des adversaires qui connaissent l'exigence et l'investissement qu'il faut avoir pour ces matches".

Pour Bordeaux, le tirage a voulu que Newcastle se trouve dans le même groupe (D). C'était l'un des épouvantails du chapeau 3, et les Girondins sont tombés dessus. Mais la présence des Belges de Bruges comme celle des Portugais de Maritimo Funchal leur offre la possibilité de finir à l'une des deux premières places, qualificatives pour les 16e de finale.

Samuel Eto'o face à Liverpool et l'Udinese

Quant à l'Olympique Lyonnais, présent pour la première fois dans la Ligue Europa, l'Athletic Bilbao faisait également partie des formations à éviter, mais dans le chapeau 2. C'est raté, le finaliste de la dernière édition sera bien dans le groupe I. Jean-Michel Aulas, le président du club qui a pointé comme un rêve de devenir le premier club français à remporter cette épreuve, ne devrait pas être trop sous pression avec le Sparta Prague et les Israëliens de l'Hapoel Kiryat Shmona.

Parmi les autres groupes, trois semblent bien délicats. D'abord, le groupe A, avec Liverpool, l'Udinese, les Russes d'Anzhi Makhachkala de Samuel Eto'o et les Suisses des Youngs Boys de Berne. Ensuite, il y a le groupe H, qui peut réserver des surprises à l'Inter Milan, opposé au Rubin Kazan et au Partizan Belgrade, en plus de Neftçi. Et surtout, il ne faut pas oublier le groupe J de Tottenham, du Panathinaïkos, de la Lazio de Rome et de Maribor.

Réactions

Carlos Henrique (défenseur de Bordeaux): "C'est un bon tirage. Newcastle et Maritimo sont de bonnes équipes, Bruges je ne connais pas beaucoup. A Newcastle, je connais les Français, il y a une très bonne ambiance là-bas, ça va être bien pour nous, ça va aider le groupe à progresser, surtout qu'il est très jeune. A Maritimo, je suis sûr qu'il y a des Brésiliens mais je ne les connais pas encore. Ca va être des matches très intéressants et on va faire tout notre possible pour faire une bonne compétition".

Composition des groupes

Groupe A
Liverpool (Angleterre)
Udinese (Italie)
Young Boys Berne (Suisse)
Anzhi Makhachkhala (Russie)

Groupe B
Atletico Madrid (Espagne)
Hapoel Tel-Aviv (Israël)
Viktoria Plzen (Rep. tchèque)
Coimbra (Portugal)

Groupe C
Olympique de Marseille (France)
Fenerbahçe (Turquie)
Mönchengladbach (Allemagne)
Limassol (Chypre)

Groupe D
Girondins de Bordeaux (France)
Club Bruges (Belgique)
Newcastle (Angleterre)
Maritimo Funchal (Portugal)

Groupe E
VfB Stuttgart (Allemagne)
FC Copenhague (Danemark)
Steaua Bucarest (Roumanie)
Molde (Norvège)

Groupe F
PSV Eindhoven (Pays-Bas)
Naples (Italie)
Dniepr Dnipropetrovsk (Ukraine)
AlK Solna (Suède)

Groupe G
Sporting Lisbonne (Portugal)
FC Bâle (Suisse)
Genk (Belgique)
Videoton (Hongrie)

Groupe H
Inter Milan (Italie)
Rubin Kazan (Russie)
Partizan Belgrade (Serbie)
Neftçi (Azerbaïdjan)

Groupe I
Olympique lyonnais (France)
Athletic Bilbao (Espagne)
Sparta Prague (Rép. tchèque)
Kiryat Shmona (Israël)

Groupe J
Tottenham (Angleterre)
Panathinaïkos (Grèce)
Lazio Rome (Italie)
Maribor (Slovénie)

Groupe K

Bayer Leverkusen (Allemagne)
Metalist Kharkov (Ukraine)
Rosenborg (Norvège)
Rapid Vienne (Autriche)

Groupe L
Twente (Pays-Bas)
Hanovre (Allemagne)
Levante (Espagne)
Helsingborg (Suède)