OM Ligue Europa
La joie des joueurs de l'OM | AFP - MICHAL CIZEK

Slovan Liberec-OM : L'OM bat Liberec (4-2) et se hisse en 16e de finale

Publié le , modifié le

L'OM s'est qualifié pour les 16e de finale de la Ligue Europa en s'imposant 4-2 sur la pelouse du Slovan Liberec. Battu au Vélodrome par les Tchèques (0-1), les Marseillais ont pris leur revanche mais se sont fait peur dilapidant une avance confortable. De 3-0 à l'entrée du dernier quart d'heure, l'OM a encaissé deux buts en une minute et tremblé jusqu'au but en fin de match de Lucas Ocampos. Les Marseillais terminent deuxièmes de leur groupe derrière Braga. L'autre club français en lice à 19h, Bordeaux qui était éliminé, a fait match nul contre le Rubin Kazan (2-2).

Pour rêver de la première place du groupe F, l'OM devait s'imposer à Liberec, mais espérer que Brage perde à Groningue. Les hommes de Michel ont accompli leur mission mais les Portugais ont fait le minimum syndical (0-0). S'ils ont fait du zèle ne se contentant pas du simple nul nécessaire à leur qualification, les Marseillais se sont compliqués la tâche. Avec ses hommes en forme, l'avant-centre Michy Batshuayi sur un joli mouvement de soliste dans la défense tchèque (14e), l'inévitable Georges-Kevin Nkoudou (43e) et le revenant Abdelaziz Barrada (48e), les Olympiens ont rapidement mené 3-0. Avec ce score, Michel pensait le match plié et a fait tourner. Les deux premiers buteurs, ainsi que Rémy Cabella, sont sortis. C'est alors que les Tchèques se sont réveillés. Poussé par son stade à guichets fermés, le Slovan Liberec a profité de la friabilité défensive marseillaise pour marquer deux fois en deux minutes, sur pénalty par Bakos (75e) puis Sural (76e). Mais Lucas Ocampos a tué le suspense dans les arrêts de jeu (90+4).

Bordeaux finit sur un nul

Les Girondins de Bordeaux qui, contrairement à l'OM se présentaient avec une équipe très remaniée et très rajeunie par rapport au 11 type de Willy Sagnol, n'ont pour leur part pas réussi à arracher un succès dans cette compétition. Une fois encore, les Girondins se sont fait reprendre, par Ustinov (76e), après avoir pourtant pris l'avantage en remontant un but de Kanunnikov (31e) grâce au jeune Gaëtan Laborde (58e) puis à Diego Rolan (63e). Ils terminent derniers derrière leur adversaire du soir, dans ce groupe B où Liverpool et Sion (0-0) ont empoché les accessits pour les 16es de finale. Ils terminent derniers derrière leur adversaire du soir, dans ce groupe B où Liverpool et Sion (0-0) ont empoché les accessits pour les 16es de finale.