Hamouma joie Dnipro Ligue Europa 2015
Souvent décisif en C3, Romain Hamouma sera l'un des acteurs principaux du voyage en Israël. | GENYA SAVILOV / AFP

Saint-Etienne se relance à Dnipropetrovsk

Publié le , modifié le

42. Tel un symbole, l’AS Saint-Etienne, qui devait impérativement s’imposer ce soir contre le Dnipro en Europa League, a remporté la 42e victoire de son histoire en Coupe d’Europe grâce à un but de l’excellent Romain Hamouma (1-0). Dominateurs, solides défensivement et appliqués, les Verts, avec quatre points au compteur, sont plus que jamais relancés dans la course pour la qualification en seizième de finale de C3.

La campagne européenne prend une nouvelle tournure du côté du Forez. Mal en point avant la troisième journée d'Europa League, avec une défaite (contre la Lazio) et un nul à domicile (Rosenborg), l'ASSE ne pouvait plus laisser filer des points, même si la tâche s'annonçait difficile en Ukraine, contre les derniers finalistes de la compétition, le Dnipro Dnipropetrovsk. Christophe Galtier est alors parvenu à trouver la solution pour voir ses joueurs livrer une vraie prestation de Coupe d'Europe. Déterminés, quasiment jamais inquiétés si ce n'est en fin de partie et enfin inspirés offensivement à plusieurs reprises, les Verts ont mérité leur victoire sur Dnipro (1-0).

Hamouma percutant et buteur récompensé

Si les trente premières minutes de la partie semblaient annoncer une rencontre peu flamboyante, dans un stade à huis-clos qui plus est, Sainté a parfaitement su gérer ses efforts pour ouvrir le score et résister jusqu'au bout. Et les Stéphanois ont pu compter, comme souvent cette saison, sur leur meilleur buteur toute compétition confondue (7 dont 4 en C3), à savoir Romain Hamouma. L'attaquant français, le meilleur ce soir, fut en effet récompensé de ses efforts après un joli service de Nolan Roux. Un crochet puis une frappe tendue des 10 mètres excentrée à gauche allaient permettre à Saint-Etienne d'ouvrir le score (1-0, 44e).

Juste après la pause, Saint-Etienne revenait avec les mêmes intentions. Sans faiblir et en restant surtout très solide derrière, à l'image de son capitaine Loic Perrin qui, une fois de plus, réalisait un tacle glissé magistral et sauveur sur Rotan à six mètres des cages de Ruffier (60e). Du coup, petit à petit, Sainté se laissait dominer par des Ukrainiens peu inspirés mais qui voulaient tout de même égaliser. À l'heure de jeu, une petite révolte de Dnipro se profilait mais Ruffier écoeurait son adversaire sur une sublime parade devant Rotan encore (61e).

Rien de mieux pour lancer l'opération résistance qui allait parfaitement bien se dérouler pour l'ASSE qui filait vers sa première victoire en phase de poules d'Europa League depuis 2008 (Rosenborg, 3-0) ! Si la barre sauvait Ruffier (90+1) et Saint-Etienne, la victoire des hommes de Christophe Galtier semble clairement méritée. Cela promet donc de nouvelles soirées endiablées du côté du Forez dont le peuple Vert rêve d'une seule chose : un parcours en Coupe d'Europe digne de l'histoire du club. Et ce soir, le rêve est désormais permis...