Fabien Lemoine Saint-Etienne
Fabien Lemoine (Saint-Etienne) aux prises avec la défense de l'Inter Milan | OLIVIER MORIN / AFP

Saint-Etienne résiste à l'Inter Milan

Publié le , modifié le

Saint-Etienne a décroché un méritant match nul et vierge sur la pelouse de l'Inter Milan lors de la 3e journée d'Europa League. Mais ce troisième 0-0 des Verts dans ce Groupe F ne fait pas les affaires des Stéphanois puisque, dans le même temps, Qarabag Agdam s'est imposé à Minsk (0-1). Pour les Français, il faudra vaincre les Milanais lors du match retour le 6 novembre prochain.

Après Monaco, Guingamp et Lille, Saint-Etienne a donc poursuivi la série sans but, ni marqué, ni encaissé, des clubs français en coupes d'Europe. Seul le PSG, finalement, aura réussi à trouver le chemin des filets mais il aura fallu attendre les dernières secondes... Si les multiples 0-0 des équipes tricolores engagées cette semaine sont à apprécier à des degrés différents, le match nul des Verts sur la pelouse de l'Inter relève bien sûr de la bonne performance. Même s'il y avait peut-être la place de faire mieux. L'Inter, 9e de Série A, n'a en effet plus que son nom pour faire illusion...

L'Inter restait sur 3 matchs de rang sans succès en Série A et cela se sentait dès l'entame. Fébriles, les Nerazzuri manquaient clairement de confiance et ne se montraient que très rarement menaçants sur le but de Ruffier. Saint-Etienne aurait peut-être pu profiter de cette nervosité ambiante mais les Verts, eux aussi, sont en panne d'inspiration offensive ces derniers temps. Entre deux équipes frileuses, la rencontre versait immanquablement vers la torpeur. Le portier stéphanois n'avait qu'à s'employer une fois, pour stopper un raid solitaire de Guarin (20e) alors que Théophile-Catherine, d'une tête qui frôlait le montant, faisait passer un frisson dans les travées de Giuseppe Meazza (25e). Finalement, la meilleure occasion était à mettre au crédit des hommes de Galtier juste avant la pause : une frappe puissante de Tabanou contraignait Carrizo à une parade étonnante du pied (45e).

Ruffier fait le métier

Parfaitement disciplinés à défaut d'être inspirés, les Verts contenaient les vagues assauts lombards jusqu'à la 63e minute où, Kuzmanovic, oublié au second poteau, avait tout le temps d'ajuster sa volée. Mais Ruffier se couchait à la vitesse de l'éclair pour détourner du bout des doigts la frappe du milieu intériste ! Même sans Yann M'Vila, obligé de quitter ses partenaires après une blessure musculaire à la 54e minute, les Lombards pressaient de plus en plus des Stéphanois sur le reculoir. Ce qui ne les empêchait pas, encore une fois, de se procurer une nouvelle opportunité par Tabanou dont la reprise était sauvée par le gardien de l'Inter mais peut-être aussi touchée de la main par Hernanes (69e). De quoi rager car si le résultat final était satisfaisant pour l'ASSE, ce troisième 0-0 de rang laissera certainement un goût d'inachevé dans la bouche des Verts et de leurs 10.000 supporters qui avaient fait le déplacement à Milan. 

Julien Lamotte