Henri Saivet (ASSE) en conférence de presse
Le joueur de Saint-Etienne, Henri Saivet | MAXPPP - YVES SALVAT

Saint-Etienne-Qabala : Henri Saivet : "être plus créatif et décisif"

Publié le , modifié le

Le milieu offensif de Saint-Etienne Henri Saivet a estimé mercredi en conférence de presse que les Verts devaient "être plus créatifs et décisifs pour gagner à tout prix" contre le club azéri de Qabala jeudi (21H05), au stade Geoffroy-Guichard, en match de la 3e journée d'Europa League (Gr.C).

La suspension de votre entraîneur, Christophe Galtier, risque-t-elle de vous perturber?
Henri Saivet
: "Non, franchement. Pour la préparation de ce match-là, c'est quelque chose que nous n'avons même pas évoqué. L'équipe sait quoi faire et je sais que Christophe Galtier aura les mots avant le match et ça nous suffira amplement pour préparer cette rencontre de la meilleure des façons. C'est un élément qui n'est pas très important pour nous dans l'approche du match."

Christophe Galtier a répété que pour s'en sortir en Coupe d'Europe, il fallait faire du jeu, ce que peine à faire actuellement votre équipe. Avec votre profil, pouvez-vous en prendre la responsabilité?
H S
: "Responsable, c'est un grand mot. En revanche, nous, au milieu, faisons le lien entre l'attaque et la défense, on se doit d'être encore plus créatif, plus décisif, et d'apporter le surnombre devant. C'est un travail qu'il faut faire avec l'ensemble des joueurs et, après, c'est juste un état d'esprit à avoir, faire vraiment le jeu pour gagner ce match-là, donner beaucoup de plaisir aux supporters. Quant à savoir si l'équipe de Qabala jouera groupée derrière, nous le saurons demain! On peut se poser mille questions mais la vérité sera demain sur le terrain."

Ce match aller face à Qabala est-il un match charnière de cette phase de poule, en vue de la qualification?
H S
: "C'est un match vraiment très important parce que c'est l'équipe supposée la moins forte, mais nous savons qu'en Coupe d'Europe, tous les matches vont être compliqués, disputés. Mais nous sommes à domicile et, dès le coup d'envoi, je pense qu'il faudra donner un engagement sans faille pour mettre cette équipe-là en danger et gagner. C'est comme cela que nous pourrons aller loin dans cette compétition. Nous ne pouvons pas nous permettre autre chose que la victoire. Il faut gagner à tout prix. Nous avons réussi à obtenir deux bons résultats nuls contre les deux équipes présumées les plus fortes et, jeudi soir face à Qabala, nous avons l'occasion de montrer que notre place est bien meilleure."

AFP