Benjamin Corgnet
Le buteur stéphanois Benjamin Corgnet | MaxPPP - Yves Salvat

Saint-Etienne assure l'essentiel

Publié le , modifié le

Saint-Etienne a assuré l'essentiel pour aller chercher sa qualification pour les phases de poules de l'Europa Ligue en s'imposant face aux Moldaves de Milsami (1-0) jeudi en barrages retour. Si les Verts ont rapidement ouvert la marque, et ont globalement dominé les débats en construisant le jeu, ils ont pourtant une nouvelle fois fait preuve d'énormément de fébrilité jusqu'au bout, avec cet avantage minimal mais très précieux puisqu'il leur permet d'atteindre leur premier objectif.

Il y a deux ans, les Verts avaient déjà éliminé cet adversaire au 3e tour préliminaire de l'épreuve. Cette fois-ci, les deux formations s'étaient séparées sur un score de  parité à l'aller (1-1) il y a huit jours en Moldavie. Ce résultat nul plaçait les Foréziens en situation favorable plutôt qu'en position de force en raison de l'inefficacité de leur attaque, privée en outre de Romain Hamouma (5 buts, une passe décisive en six matches officiels), exclu à l'aller et suspendu.

Benjamin Corgnet, déjà très intéressant à l'aller, a donné un avantage décisif à l'ASSE en début de partie en reprenant de la tête un corner joué de la gauche par Valentin Eysseric, à la 15e minute. La concurrence d'Eysseric, meneur de jeu comme lui, semble redonner à Corgnet, très décevant la saison passée, une plus grande implication dans l'animation offensive, domaine dans lequel les Verts affichent des difficultés en ce début de saison. Du coup, l'entraîneur Christophe Galtier avait choisi d'associer les deux  dans l'entrejeu en soutien de Kevin Monnet-Paquet et de Nolan Roux. Pour le coup, les attaquants ont souvent péché dans la finition, alors que les Stéphanois se sont créés quelques bonnes situations, y compris sur des contres rondement menés ou à la réception de coups de pied arrêtés.    

Balbutiements offensifs

Face à des Moldaves maladroits techniquement et peu inspirés,et qui n'ont vraiment été dangereux qu'une seule fois, les Verts ont maîtrisé la partie, mais ils se sont pourtant fait peur jusqu'à la fin. Sans doute échaudés par des éliminations autant prématurées qu'inattendues lors de saison précédentes, ils ont semblé tétanisés, et alors qu'ils avaient largement la place pour se mettre à l'abri. en raison de leur manque de percussion, ils sont restés jusqu'au bout sous la menace d'un retour de leurs adversaires.

Espérons pour eux que, maintenant qu'ils ont obtenu cette qualification ils sauront désormais jouer plus libérés, à condition toutefois de régler leur préoccupation majeure qui reste l'efficacité offensive. 

Dortmund totalise

Dans les autres matches qualificatifs, Dortmund a atomisé l'équipe norvégienne de Odd (7-2) avec notamment un triplé de Reus et un doublé de Kagawa. Les surprises sont venues des éliminations du Panathinaïkos devant les Azerbaïdjanais de Qabala, des Anglais de Southampton devant les Danois de Midtjylland et du Hajduk Split face aux Tchèques de Liberec. L'Athletic Bilbao a eu chaud en ne se qualifiant aux dépens des Slovaques de Zilina qu'à la faveur des buts marqués à l'extérieur lors du match aller.

Les résultats

                                                                         Aller  Retour   

Kairat (KAZ) - (+) Bordeaux (FRA)                       0-1      2-1
Jablonec (CZE) - (+) Ajax Amsterdam (NED)         0-1      0-0
(+) Qarabag (AZE) - Young Boys Berne (SUI)        1-0      3-0
(+) Rubin Kazan (RUS) - Rabotnicki (MKD)            1-1      1-0
Videoton (HUN) - (+) Lech Poznan (POL)               0-3      0-1
HJK (FIN) - (+) Krasnodar (RUS)                           1-5      0-0
FC Thoune (SUI) - (+) Sparta Prague (CZE)         1-3      3-3
(+) Saint -Etienne  (FRA) - Milsami (MDA)           1-1      1-0
Bröndby (DEN) - (+) PAOK Salonique (GRE)         1-1      0-5
(+) AZ Alkmaar (NED) - Astra (ROU)                     2-3      2-0
(+) Rosenborg (NOR) - Steaua Bucarest (ROU)    3-0      0-1
(+) Fenerbahçe (TUR) - Atromitos (GRE)               1-0      3-0
Hajduk Split (CRO) - (+) Liberec (CZE)                   0-1      0-1
Panathinaïkos Athènes (GRE) - (+) Qabala (AZE)   0-0      2-2
(+) Dortmund (GER) - Odd (NOR)                           4-3    7-2
Standard de Liège (BEL) - (+) Mölde (NOR)            0 - 2    3-1
Vojvodina (SRB) -  (+) Plzen (CZE)                         0 - 3    0-2
(+) Athletic Bilbao (ESP) - Zilina (SVK)                    2 - 3    1-0
(+) Midtjylland (DEN) - Southampton (ENG)            1 - 1    1-0
 

(+) Les équipes qualifiées

Christian Grégoire