Rennes et le Celtic dos à dos
Rennes et le Celtic dos à dos | DAMIEN MEYER / AFP

Rennes dos au mur

Publié le , modifié le

Pour avoir trop gâché lors des matches aller, Rennes n'a plus vraiment le choix. Halte à la rigueur ! Avec deux points au compteur, Rennes aurait bien besoin d'une victoire chez les Celtic Glasgow pour rester dans la course. Mais les Ecossais sont dans le même cas et sont toujours redoutables dans leur forteresse du Celtic Park. Malheur au vaincu ! Dans l'autre rencontre du groupe I, l'Atletico Madrid reçoit le leader l'Udinese.

Rennes y croit-il toujours ? La tentation est grande de lâcher l'affaire alors que les Bretons doivent encore se déplacer à Glasgow et à Madrid. Pour le vice capitaine rennais Romain Danzé, il n'est pas question d'abandonner le navire tant qu'il restera une chance de passer l'hiver au chaud dans le cocon de la Ligue Europa. "On n’a plus le droit à l’erreur. On a grillé tous nos jokers. On doit s’imposer à Glasgow pour espérer quelque chose", a confirmé Danzé sur le site internet du club. Frédéric Antonetti a d'ailleurs convoqué 23 joueurs pour le déplacement en Ecosse. Histoire de ne rien regretter.

Le constat est quasiment identique côté Celtic. Le besoin de point est urgent. Et après le nul concédé ce week-end à domicile contre Hibernian (0-0), l'heure est au rachat. "Je suis très en colère. Ils ont laissé le match leur échapper et ce n'est pas acceptable, a indiqué l'entraîneur Neil Lennon. J'aimerais faire des changements, mais dans l'état de l'effectif, ce sera difficile", a-t-il déclaré alors que Commons, Bangura, Brown, Izaguirre et Wilson sont blessés tandis que Loovens est incertain. "Je ne suis pas content de certains joueurs. J'estime qu'ils ne donnent pas assez. Je vais leur dire personnellement ce que j'en pense et j'attends une réaction", a-t-il dit. Tout le monde est prévenu. Rennes aussi.