Wayne Rooney lors du match Ajax Amsterdam - Manchester United
Wayne Rooney lors du match Ajax Amsterdam - Manchester United | IAN KINGTON / AFP

Qualification en vue pour MU et l'Atletico

Publié le , modifié le

Manchester United, finaliste de la dernière Ligue des champions et éliminé prématurément cette saison en Ligue des champions, a pris une sérieuse option sur les 8e de finale de la Ligue Europa en battant l'Ajax 2 à 0, en 16e de finale aller à Amsterdam. Dans une autre affiche de la soirée, l'Atletico Madrid a fait une belle affaire en s'imposant 3-1 contre la Lazio à Rome avec notamment un doublé de Falcao. En soirée, Manchester City est allé gagner 2-1 à Porto.

ManU réaliste

Manchester United a effectué un grand pas vers les huitièmes de finale de la deuxième Coupe d'Europe, cette Ligue Europa -ancienne Coupe de l'UEFA- que les Red Devils n'ont jamais remporté dans leur riche histoire. Devant près de 50 000 personnes massés dans l'ArenA, le club mancunien a assuré l'essentiel en matant l'Ajax (2-0). Les Mancuniens ont pourtant souffert en première période face à des Ajacides largement affaiblis par les forfaits (Sigthorsson, Boerrigter, Van der Wiel, Enoh et Ooijer) et à la peine en championnat (6e). Le jeune gardien espagnol De Gea a dû sortir plusieurs ballons chauds, notamment grâce à une jolie détente sur un tir de Siem de Jong à la demi-heure de jeu. Sans Evra, Giggs et Berbatov mais avec toutes ses autres stars à Amsterdam, "ManU" a souvent cafouillé durant les 45 premières minutes.

Frank de Boer (entraîneur de l'Ajax): "En première période, c'était plutôt bon. En deuxième période, nous avons manqué de rythme. Pour espérer quelque chose contre Manchester, il faut vraiment être à 100%, ce qui n'était pas le cas ce soir. Il y a une classe de différence entre les deux clubs. Je ne pense pas que nous gagnerons 0-3 là-bas".

Heureusement pour eux, la deuxième période s'est révélée bien meilleure quand Rio Ferdinand et ses équipiers se sont enfin montrés plus incisifs, notamment par Nani (47e), Rooney (53e), et surtout par Ashley Young, auteur d'un subtil numéro technique à l'origine du but d'ouverture à l'heure de jeu, d'une frappe du pied droit à ras de terre passant sous les jambes de Vermeer (0-1, 59e). Les Red Devils ont ensuite doublé la mise à cinq minutes du terme sur une contre-attaque rondement menée par Rooney et Valencia puis conclue par Chicharito Hernandez (0-2, 85e). La suite ne fut que de la gestion face à des Ajacides très fébriles techniquement et en manque de confiance Manchester peut déjà légitimement penser au tour suivant et à son prochain adversaire potentiel, le Lokomotiv Moscou ou l'Athletic Bilbao.

La Lazio déchante

Parmi les autres rencontres de la soirée, la surprise est venue de Rome où l'Atlético Madrid a piégé la Lazio (3-1). Malgré l'ouverture du score signée Klose (19e), les Espagnols ont gardé le cap et inscrit trois buts, un d'Adrian (25e) et deux du précieux Falcao (37e et 63e). Le Colombien, qui a gagné cette compétition la saison dernière avec le FC Porto en terminant meilleur buteur (17 buts!), espère la même réussite cette saison.

Les "Matelassiers", vainqueurs de l'Europa League en 2010, 6e en championnat d'Espagne, peuvent déjà penser aux huitièmes de finale, vraisemblablement contre le Besiktas Istanbul, vainqueur 2-0 à Braga mardi. La Lazio, sur la 3e marche du podium en Serie A, va pouvoir se concentrer sur la consolidation de cette place qualificative pour les barrages de la grande Ligue des champions.

City surprend Porto

Manchester City leader du championnat d'Angleterre a de son côté livré une prestation décevante mais réaliste au stade du Dragon (2-1). Menés 1-0 à la pause après une réalisation de Varela (27e), les hommes de Mancini ne sont revenus qu'à la faveur d'un but contre son camp d'Alvaro (55e). L'entrée d'Agüero à la place de Balotelli a ensuite payé puisque l'Argentin a donné la victoire à City (85e). Les joueurs de Porto, mal payés, devront créer l'exploit la semaine prochaine en Angleterre pour rejoindre le Legia Varsovie ou le Sporting Portugal, qui ont fait match nul (2-2) en Pologne.

Roberto Mancini (entraîneur de Manchester City): "Nous avons bien joué. Nous n'avons laissé aucune chance à Porto, ce qui est très significatif car c'est une très bonne équipe."

L'Udinese, séduisant en championnat d'Italie (4e) mais privé de son buteur Antonio Di Natale, n'a pas brillé au stadio Friuli lors de la réception du PAOK Salonique (0-0). Valence, 3e de la Liga, a décroché un bon résultat sur la pelouse de Stoke (1-0) tandis que Schalke 04 a rapporté un encourageant match nul (1-1) de République tchèque, face à Plzen, un reversé de la C1. Enfin, le FC Twente a profité d'un but de John (53e) pour l'emporter 1-0 sur la pelouse du Steaua Bucarest.

Grégory Jouin @GregoryJouin