Europa Ligue Séville PSG Nene 092010
Nene dans la tenaille des joueurs de Séville | AFP - Jorge Guerrero

Paris veut confirmer

Publié le , modifié le

Lors du tirage au sort, il pouvait apparaître comme un outsider face aux Espagnols de Séville et aux Allemands de Dortmund. Aujourd'hui, avec 2 victoires et 2 nuls au compteur, le PSG peut légitimement rêver aux 16e de finale de la Ligue Europa. Et une victoire, à domicile, face au FC Séville, jeudi soir, lors de la 5e journée de phase de poules, donnerait un peu plus de réalité aux espoirs des Parisiens.

L'heure est grave. Capitale. Et sans doute décisive pour les Parisiens. Pour leur cinquième match de phase de poule de Ligue Europa, les hommes d'Antoine Kombouaré accueillent le FC Séville au Parc des Princes. Si les Andalous sont premiers de leur groupe (J) avec une seule défaite pour trois victoires, ils sont talonnés de très près par les joueurs de la capitale, deuxièmes à un petit point. De quoi laisser planer encore une bonne dose de suspense sur cette avant-dernière journée de phase de poule. A noter que le PSG peut se qualifier en partageant les points face aux Sévillans, si le Borussia Dortmund ne s’impose pas, dans le même temps, face au Carpates Lviv.

A l’aller, les Parisiens avaient créé la surprise à Sánchez-Pizjuán en s’imposant (1-0) grâce à un but de Nenê. Depuis, ils n'ont connu la défaite qu'à une seule reprise : c'était lors de la 10e journée de Ligue 1 face à Auxerre (2-3). Sur une bonne dynamique en championnat avec trois victoires et deux matches nuls lors des cinq dernières journées, ils ont les moyens de venir titiller les Sévillans. Ils se pourraient toutefois qu'ils soient privés des services de Mevlut Erding. L'attaquant turc n'est pas totalement remis d'une élongation à la cuisse droite et a donc été ménagé à l'entraînement. Visiblement remis de son traumatisme à la cheville, Siaka Tiéné a, lui, été jugé apte à tenir son rôle face aux Espagnols. Suspendus à Lyon le week-end dernier, Mamadou Sakho et Clément Chantôme devraient, eux aussi, retrouver les terrains.

Du côté du FC Séville, un nul suffit pour décrocher le précieux sésame pour les 16e de finale. Reste que la formation andalouse, double vainqueur de l'UEFA, n'est pas vraiment en confiance après ses deux défaites consécutives à domicile, face à Majorque 2-1 et face à Getafe 3-1. Huitième du classement de Liga, l'équipe sévillane, désormais coachée par Gregorio Manzano, attend dans ces conditions beaucoup de la compétition européenne. Mais pour tenter de conserver la tête du groupe, l’entraîneur espagnol devra faire sans les talents du brésilien Luis Fabiano, blessé à la jambe droite, ainsi que du champion du monde espagnol Jesus Navas, récemment opéré de la cheville gauche. Javi Varas, l'habituel remplaçant de Palop, sera également absent à cause de douleurs aux cervicales. Il sera remplacé par Dani Gimenez.

Isabelle Trancoën