Camara - Paris St Germain
Zoumana Camara (Paris St Germain) | AFP - FRANCK FIFE

Paris assure l'essentiel

Publié le , modifié le

Pour son 150e match européen, le PSG s'est qualifié pour les 8e de finale de la C3 grâce à son nul face au Bate Borisov (0-0). Les joueurs d'Antoine Kombouaré (5e de Ligue 1 et qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France) continuent leur parcours sur les trois deux tableaux. Au prochain tour, ils retrouveront Benfica, tombeur pour sa part de Stuttgart (0-2).

En ballotage plus que favorable avant la rencontre, puisque 80% des équipes se sont qualifiées après avoir obtenu un nul à l'extérieur (2-2) en Coupe d'Europe, le PSG a terminé le travail sur sa pelouse face au Bate Borisov : (0-0). Au prochain tour, les joueurs de la capitale retrouveront Benfica, vainqueur de Stuttgart (0-2).

Relativement confiant en ses chances Antoine Kombouaré avait laissé au repos Nenê, Giuly et Makelele au coup d'envoi. De quoi faire la part belle aux remplaçants, comme Jean-Eudes Maurice, qui s'est bien illustré dans le couloir droit. A l'instar de la première demi-heure du match aller, Paris a une fois de plus complètement dominé son adversaire devant les tribunes clairsemées (mais bruyantes avec 17 000 spectateurs) du Parc des Princes. Luyindula manquait les deux plus grosses occasions du PSG (10e et 20e). Larges dominateurs, les Parisiens ont pourtant failli se faire surprendre juste avant la pause, sur une tête de Volodko (45e), libre de tout marquage au second poteau. (0-0) à la pause, les Parisiens étaient provisoirement qualifiés.

Mais sans parvenir à se mettre à l'abri, les coéquipiers d'Erding se sont exposés aux contres du BATE. A la 64e min, les Bélarusses étaient tout prêt de trouver la faille. Sur un loupé de Camara dans la surface, Bressan frappait à bout portant. Edel, décisif sauvait les siens de l'élimination. La tension montait en même temps que les sifflets dans le stade. En multipliant les approximations, Paris parvenait néanmoins à maintenir la pression sur le but de Gutor. A la 82e, sur une action plus que confuse, Hoarau (entré à la 67e) était à deux doigts de trouver le chemin des filets.

Sans convaincre, le PSG a assuré l'essentiel en se qualifiant pour la suite de la compétition grâce à ses deux buts inscris à l'extérieur au match aller. Les joueurs de la capitale affronteront en 8e de finale les Portugais de Benfica (le 10 mars), qui avaient donné toutes les peines du monde à Lyon en phases de poules de la Ligue des Champions.