Ligue Europa : Nice prend Arnhem de vitesse

Ligue Europa : Nice prend Arnhem de vitesse

Publié le , modifié le

Nice a signé sa 2e victoire de rang en Ligue Europa en s’imposant sans difficulté jeudi face aux Néerlandais d’Arnhem (3-0), au terme d'un match au cours duquel il n'ont guère été inquiétés.

Le score fait à la pause

La cause était déjà quasiment entendue à la pause après une première période que les Niçois ont abordé comme il le fallait. Face au défi physique des Néerlandais, ils ont fait tourner le ballon, mis de la vitesse dans l’exécution, en se projetant rapidement vers l’avant. Dès la 16e minute, Plea trouvait l’ouverture, profitant d’un ballon remisé de la tête par Dante après un corner de Lees-Melou. Intenable, l’ancien Dijonnais mettait le feu dans la défense d’Arnhem soutenu par Plea et Saint-Maximin. Ce denier allait d’ailleurs doubler la mise peu avant la pause, après une belle action personnelle, un sprint de 50 mètres au bout duquel il trompait Buttner.

Des attaquants intenables 

De façon étonnante, le portier était remplacé par Faye dès l’entame de la 2e période. L’entraîneur du Vitesse Arnhem voulait sans doute partir sur de nouvelles bases. Et le fait que son équipe changeait de stratégie, en décidant de jouer davantage au football pour sortir de l’ombre ! A peine le temps d’afficher leurs intentions, que la rencontre était interrompue un gros quart d’heure après une panne de courant de l’Allianz Riviera. Et dès le retour sur le terrain, les Néerlandais reprenaient leur occupation. Ils se créaient une grosse occasion sur une frappe de Bruns dont le ballon heurtait la transversale de Cardinale.

Mais c’était tout pour les hommes de Fraser. Pour le reste, même s’ils baissaient de rythme, et se montraient un peu plus empruntés, les Niçois reprenaient la maîtrise de la partie, avec encore une fois ses virevoltants attaquants, Saint-Maximin et Plea. Ce dernier scellait même la victoire des Aiglons sur une belle frappe à la suite d’un une-deux à la 82e minute. Les Niçois sont à égalité en tête de leur groupe avec la Lazio Rome. Leur prochaine double confrontation avec les Italiens leur permettra d’avoir un peu plus d’enseignement sur leur potentiel dans cette compétition.

Réactions:

Henk Fraser (entraîneur du Vitesse Arnhem): "Nous savions qu'il ne fallait pas prendre un but rapidement. C'est ce qui s'est passé. On aurait pu éviter le premier but, même s'il fait partie du jeu. En revanche, le 2e but fait suite à une perte de balle un peu idiote. A 0-2 à la mi-temps, on peut se dire qu'on a la possibilité de revenir. Mais après le troisième but, l'objectif était de ne plus en prendre. Car une équipe comme Nice est capable de marquer cinq ou six buts. A la question de savoir si Nice était bien plus fort que nous ce soir, je dirais non. Toutefois, Nice a été un peu plus fort que nous."

Christian Grégoire