Nice et Saint-Etienne déjà dos au mur

Nice et Saint-Etienne déjà dos au mur

Publié le , modifié le

Après deux défaites, Nice, privé de Mario Balotelli, devra s'imposer jeudi à Salzbourg pour rester dans la course aux 16es de finale d'Europa League, au même titre que Saint-Etienne, à peine mieux loti après deux nuls et lui aussi à la recherche d'une première victoire contre Qabala.

Un OGC Nice à double visage. Alors qu’ils survolent la Ligue 1 depuis le début de saison et restent pour le moment invaincus en championnat, les Aiglons ont bien du mal à répéter leurs belles prestations sur la scène européenne. Solides défensivement et efficaces devant en Ligue 1, la formation de Lucien Favre paraît bien plus friable en Ligue Europa. La défaite inaugurale face à Schalke 04 à l’Allianz Riviera (1-0) puis la déroute sur la pelouse de Krasnodar (5-2) a grandement réduit les chances de qualification des Aiglons pour les phases finales.

Portée par sa jeunesse flamboyante en championnat (Malang Sarr, Vincent Koziello, Wylan Cyprien ou encore Yoann Cardinale), les jeunes pousses de la French Riviera ne semblent pas encore en mesure de franchir le cap européen face à des clubs habitués aux grands rendez-vous. Et face à Salzbourg, Lucien Favre ne pourra pas compter sur l’expérience de Mario Balotelli. L’attaquant Italien, auteur de six buts cette saison, est blessé aux adducteurs et ne sera pas du déplacement en Autriche. Mais le reste de l'effectif sera disponible pour ce rendez-vous somme toute à portée, face à un adversaire qui n'a plus remporté le moindre match officiel depuis un mois.

Pour Saint-Etienne, il s’agirait de gagner

La situation est un peu moins désespérée du côté des Verts mais un succès s’impose face aux modestes azéris de Qabala. Avec une seule victoire sur les cinq derniers matches, Christophe Galtier et ses joueurs espèrent relancer une belle dynamique stoppée nette lors de la défaite au Parc OL il y a deux semaines.

Avec deux points récoltés face à Mayence (1-1) et Anderlecht (1-1), Saint-Etienne pointe à deux longueurs de ce duo. Ils doivent donc faire à leur tour respecter leur rang à Geoffroy-Guichard face au dernier du groupe, Qabala. Méfiance tout de même : le leader du championnat d'Azerbaïdjan a écarté Lille au 3e tour préliminaire cet été.

Sans Ruffier – qui purgera son dernier match de suspension -, ni Hamouma et Lemoine toujours à l’infirmerie, Galtier pourra compter sur les retours de Jessy Moulin et de Robert Beric dans le groupe Stéphanois et sur la ferveur de Geoffroy-Guichard où les Verts sont invaincus (4 victoires, 9 nuls) en phase de poules sur la scène européenne au XXIe siècle.

francetv sport @francetvsport