René Girard portrait coach Montpellier 04 2010
René Girard | AFP - Fred Tanneau

Montpellier met le cap à l'Est de l'Europe

Publié le , modifié le

Dix ans après sa dernière apparition sur la scène européenne, Montpellier sait désormais quelle équipe se présentera au 3e tour préliminaire de l'Europa League. Il s'agira soit du club kazakh du FK Atyrau soit de la formation hongroise de Györ (elle a gagné à l'extérieur 2-0 à l'aller). Le match aller aura lieu le 29 juillet à l'extérieur, les Héraultais recevant au match retour le 5 août.

"Cela va être très chaud ! Il y a beaucoup de joueurs croates et serbes dans cette équipe. Personnellement, j'en connais cinq". Emir Spahic, le défenseur bosniaque de Montpellier, n'a pas tardé à livrer ses sensations après le tirage au sort du 3e tour préliminaire de l'Europa League. Tête de série pour son retour sur la scène européenne dix ans après sa dernière apparition (contre le Deportivo La Corogne au 2e tour de la C3 en 1999-2000), le club héraultais connaît le chemin qu'il va devoir emprunter. Ce sera cap à l'Est, puisque les Montpellierains affronteront soit les Kazakhs du FK Aytarau soit les Hongrois de Györ. Ces derniers ont pris une belle option sur la qualification en l'emportant (2-0) au Kazakhstan lors du match aller.

Grâce à l'indice UEFA de la France, l'équipe de René Girard bénéficie donc d'un tirage au sort bien clément pour tenter d'intégrer la phase de groupes de l'Europa League et ainsi rejoindre Lille et le PSG. Elle a tout intérêt à se faciliter la tâche pour obtenir un match retour à la Mosson très facile. Car trois jours après cet affrontement européen, Montpellier débutera son championnat de France de Ligue 1 en recevant Bordeaux, équipe que les hommes de Louis Nicollin avaient devancé lors de la saison dernière pour lui subtiliser la dernière place pour l'Europe.