Bafetimbi Gomis Olympique Lyonnais
Bafetimbi Gomis (Olympique Lyonnais) | EDDY LEMAISTRE / DPPI MEDIA

Lyon veut braquer "la Vieille Dame"

Publié le , modifié le

Même privé de nombreux joueurs clés, Lyon, qui reçoit la Juventus Turin en quart de finale aller de la Ligue Europa à Gerland, n'a rien à perdre face à la "Vecchia Signora". Raison de plus pour jouer le coup à fond face à une Juventus qui semble fatiguée ces dernières semaines.

Pour la réception de la Juve, Remi Garde devra compter sur une formation resserrée, une équipe de combat. Ainsi, les défenseurs centraux Milan  Bisevac et Samuel Umtiti souffrent d'une blessure derrière une cuisse. Le second est en reprise mais ne devrait pas pouvoir tenir sa place jeudi, pas  plus que Bisevac. L'arrière droit portugais Miguel Lopes est indisponible  jusqu'en fin de saison pour une fracture du tibia gauche dont il a été opéré il  y a huit jours. Son remplaçant potentiel, Mouhamadou Dabo, est aussi blessé  derrière une cuisse et ne devrait pas pouvoir jouer non plus. Le milieu Gueida  Fofana est absent de longue durée pour une blessure sérieuse aux adducteurs. Enfin, Yoann Gourcuff est très forfait après être sorti pour une entorse à une  cheville lors du derby contre Saint-Etienne.

Pour autant, l'OL garde le moral, même si la défaite à domicile contre Saint-Etienne dimanche (1-2) a dû certainement laisser des traces. Désormais quasiment hors-course pour une qualification en Ligue des Champions, les Rhôdaniens ont encore les Coupes pour stimuler leur fin de saison. Mais, que ce soit en finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG ou bien en quart de l'Europa League face à la Juventus Turin, ils seront dans la peau de l'outsider. Maxime Gonalons, lui, préfère ne veut pas faire une montagne de son adversaire du soir : "La Juventus est certainement une grande équipe avec des grosse individualités comme Pogba, Buffon, Pirlo ou Tevez. Mais il y a encore beaucoup de grandes équipes comme Benfica, Porto, Bâle, Valence, donc je ne crois pas que l’on puisse parler d’une finale avant l’heure", déclare le Lyonnais. 

Pogba, le coup de moins bien

A son crédit, il est vrai que "la Vieille Dame" tire un peu la langue ces dernières semaines. Déjà poussive face à Parme lors de l'avant-dernière journée de championnat (victoire étriquée 2-1),  la Juve a subi sa deuxième défaite de la saison en Serie A à Naples (2-0). Après ce revers, Antonio Conte ne cherchait pas de faux-fuyants : "La plupart de mes joueurs sont fatigués et ils n'ont pas la possibilité de se reposer", constatait le coach italien. Symbole de ce coup de moins bien, Paul Pogba a perdu de son rendement au milieu de terrain mais gare à la réaction des Bianconeri. Déjà presque sacrés en championnat, où ils possèdent 11 points d'avance sur la Roma, les Piémontais peuvent jeter toutes leurs forces dans la bataille européenne. Motif d'espoir pour l'OL : la Juventus sera privée de deux  poids lourds, le défenseur Andrea Barzagli, blessé pour encore au moins deux  semaines, et le milieu dynamiteur chilien Arturo Vidal est suspendu pour le match aller. A l'OL d'en profiter. 

Julien Lamotte