Lyon a tremblé jusqu'au bout

Lyon a tremblé jusqu'au bout

Publié le , modifié le

Un but de Lacazette à un quart d'heure de la fin, a permis à l'Olympique Lyonnais de décrocher son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa. L'OL a notamment profité de l'expulsion d'un joueur adverse pour prendre le dessus sur les Ukrainiens du Chornomorets Odessa (1-0), lors d'un match retour très équilibré (0-0 à l'aller). Les hommes de Rémi Garde seront opposés au prochain tour aux Tchèques du Viktoria Plzen, tombeurs du Chakthior Donetsk (1-1; 2-1).

Ce soir, c'était Grenier qui portait le brassard de capitaine en raison du forfait sur blessure de Gonalons (hanche). Rémi Garde avait par conséquent fait confiance à Jordan Ferri pour remplacer son capitaine sur le terrain. Cinquième de son championnat –suspendu en raison de la situation politique de l'Ukraine- cette équipe d'Odessa avait fait plutôt bonne figure au match aller avec des contres incisifs. Et là encore, les Lyonnais devaient se montrer extrêmement vigilants sur les offensives ukrainiennes, à l'image d'un centre tendu de Dja Djédjé qui aurait pu surprendre la défense rhodanienne (15e).

Cinq minutes plus tard, les Lyonnais étaient une nouvelle fois mis en difficulté sur un coup franc repris de la tête mais non cadré par Gai, pourtant idéalement placé. Les Gones tentaient et parvenaient à reprendre les commandes du jeu, en exerçant un pressing plus efficace, mais si l'envie était sans doute présente, l'OL ne se procurait pas d'occasion franche. Après une première période plutôt décevante des locaux, Berger allait même leur donner une belle frayeur en trouvant le poteau sur une tête pourtant peu évidente à placer (52e).  

Fofana en action
Fofana en action

Lacazette trouve la lucarne

Les Lyonnais restaient patients et comptaient toujours sur une baisse de régime des hommes de Roman Hryhorchuk pour faire la différence. Mais les minutes s'égrainaient, et malgré une bonne frappe de Malbranque des 25 mètres (56e), le panneau d'affichage restait figé sur 0-0. Les contacts se faisaient plus rugueux, et sur un tacle appuyé, Zubeyko recevait un deuxième jaune synonyme d'expulsion (76e). Lyon n'allait pas tarder à tirer profit de sa supériorité numérique, et Lacazette, bien servi par Grenier côté gauche, crochetait dans la surface puis ajustait un tir qui terminait en lucarne (1-0, 80e). Même si les dernières minutes restaient crispantes, Lyon assurait ainsi sa qualification.

Le club rhodanien, 6e de la Ligue 1, ne s'était plus qualifié dans des confrontations directes de compétitions européennes depuis la saison 2010-2011, avec des échecs face au Real Madrid (1-1, 3-1) puis l'année suivante devant l'Apoel Nicosie (1-0, 0-1, 4-3 t.a.b.) en 2012. Le prochain tour face aux Tchèques du Viktoria Plzen ne sera pas si évident.

Le programme des 8e de finale (aller 13 mars, retour 20 mars):
AZ Alkmaar (NED) - Anzhi Makhachkala (RUS)
Ludogorets (BUL) - Valence CF (ESP)
FC Porto (POR) - Naples (ITA)
Lyon (FRA) - Viktoria Plzen (CZE)
FC Séville (ESP) - Betis Séville (ESP)
Tottenham (ENG) - Benfica (POR)
FC Bâle (SUI) - Salzbourg (AUT)
Juventus (ITA) - Fiorentina (ITA)

Romain Bonte