Bafétimbi Gomis et Lisandro Lopez
Bafétimbi Gomis et Lisandro Lopez, tous deux buteurs pour Lyon face au Sparta Prague | REUTERS/Robert Pratta

Lyon s'impose face à Prague

Publié le , modifié le

Opposés au Sparta Prague, les Lyonnais, séduisants dans le jeu mais longtemps maladroits dans le dernier geste, ont tenu leur rang pour leur premier match de Ligue Europa malgré quelques frayeurs en fin de match (2-1). Une belle opération puisque dans l'autre match du groupe I, Bilbao et Shmona se sont neutralisés (1-1).

Les Lyonnais se sont fait peur. Incapables de concrétiser leur domination pendant 60 minutes, les coéquipiers de Bafétimbi Gomis, particulièrement maladroit ce soir, ont fait la différence coup sur coup avant de jouer avec le feu en fin de match. Mais l'essentiel est là. Avec cette victoire, Lyon s'empare seul de la première place du groupe.

Les premières minutes sont équilibrées. Bien en place, les deux équipes refusent de subir et se disputent la possession de balle. La première occasion est à mettre à l'actif des lyonnais : à la réception d'un centre en retrait de Lacazette, Gomis reprend sans contrôle et voit le ballon échouer à quelques centimètres du but roumain.

Le bal des occasions manquées

Rapidement, grâce à son côté droit très remuant, l'OL pose des problèmes à cette équipe du Sparta qui se voit peu à peu contrainte de laisser la maitrise du ballon au milieu de terrain lyonnais, souverain dans l'entrejeu. Les occasions défilent, à l'image de ce face à face manqué par Gomis, parfaitement lancé dans le dos de la défense par un Clément Grenier omniprésent (23e). Le jeune chef d'orchestre lyonnais récidive quelques minutes plus tard avec une passe géniale à destination de ce même Gomis qui vient buter sur Vaclik, à nouveau décisif.

Les minutes défilent et les Gones n'arrivent pas à concrétiser leur domination. A la 38e minute, Dabo tombe très lourdement face contre terre après un duel aérien et reste inanimé plusieurs minutes sur la pelouse. Sorti sur civière, latéral gauche lyonnais, victime d'un traumatisme crânien et hospitalisé, est remplacé par Umtiti. Le rythme retombe et les hommes de Rémi Garde doivent se contenter d'un score nul et vierge à leur retour aux vestiaires. Dominateurs face à un Sparta Prague très regroupé, Lyon a pris l'ascendant dans le jeu mais pas au tableau d'affichage.

Bafetimbi Gomis, qui a raté plusieurs occasions en première période, continue sur sa lancée au retour des vestiaires. A nouveau parfaitement servi par l'inépuisable Lacazette, l'international français voit sa volée du gauche filer au dessus du cadre (47e). Quelques minutes plus tard, Gomis, seul au point de pénalty après une frappe manquée de Gonalons, fait à nouveau preuve d'une maladresse incroyable (55e).

Gomis récompensé

Bafetimbi Gomis (attaquant de Lyon): "Je termine ce match avec un sentiment mitigé : la satisfaction d'avoir gagné et la frustration d'avoir manqué de réalisme. Il faudra que je travaille et que j'élève le niveau lorsque les adversaires seront de meilleur qualité.Mais pour ses retrouvailles avec la C3, Lyon n'a pas flanché. Et c'est bien là le plus important".

Heureusement, ce n'est que partie remise pour l'attaquant lyonnais, qui allait voir son activité récompensée dans la foulée suite à un corner de Clément Grenier (59e). Libérés, les hommes de Rémi Garde n'ont plus qu'à dérouler et ne vont pas s'en priver. Suite à un excellent travail de Lacazette à droite de la surface de réparation, Gomis, encore lui, efface un défenseur avant de servir involontairement Lisandro Lopez, qui glisse le cuir entre les jambes du portier roumain à bout portant (6ee). Le break est fait en l'espace de trois minutes et la messe semble dite.

Mais les Lyonnais vont payer cher leur relâchement. Au terme d'une action limpide développée sur la droite par Kadlec, Krejci profite d'un centre à ras de terre pour déclencher une belle frappe croisée du gauche qui finit sa course dans la lucarne de Vercoutre, impuissant. Fébrile, l'OL passe la fin de match à subir. Le coup de sifflet final est un soulagement.

Les autres groupes :

GROUPE G
RC Genk (BEL) - FC Fehérvár (HUN) 3 - 0
Sporting Portugal (POR) - Bâle (SUI) 0 - 0
...
GROUPE H
Inter Milan (ITA) - Rubin Kazan (RUS) 2 - 2
Rosenborg (NOR)- Rapid Vienne (AUT) 2 - 1
...
GROUPE J
NK Maribor (SLO) - Panathinaïkos (GRE) 3 - 0
Tottenham (ENG) - Lazio Rome (ITA) 0 - 0
...
GROUPE K
Rapid Vienne (AUT) - Rosenborg (NOR) 1 - 2
Bayer Leverkusen (GER) - Metalist Kharkov (UKR) 0 - 0
...
GROUPE L
Levante (ESP) - Helsingborgs (SWE) 1 - 0
FC Twente (NED) - Hanovre (GER) 2 - 2

Victor Patenôtre